Le couple de milan noir
Dans l'intimité du milan noir, suivez les journées d'un couple de milans noirs installé à Genève durant la belle saison.
Découvrez les images en direct d'une famille de Milans noirs genevois !
(Chaîne YouTube GE-Environnement)
La biodiversité à Genève c'est aussi ça :

#6   Un poussin milan noir est né, qu'adviendra-t-il du second œuf ? Hissez-vous aux sommets des arbres et suivez les images exclusives de cette famille de rapaces emblématiques pour notre canton : le direct, c'est maintenant !

Du lever au coucher du soleil, suivez avec nous le quotidien d'une famille de milans noirs établie à Genève, dans un parc urbain au cœur d'un canton de 500'000 habitants !

  • Comme tous les milans noirs, ce couple de rapaces migrateurs est revenu d'Afrique durant le mois de mars.
  • Le 25 mars 2019, un premier oiseau a visité le nid, accompagné bientôt de son compagnon.
  • Pendant une semaine, les milans, mâle et femelle, ont surtout amené des branches pour consolider le nid.
  • A partir du 1er avril, ils ont commencé à amener des matériaux devant servir d'isolation : des feuilles mortes, des brindilles… et bien souvent des déchets. C'est plutôt la femelle qui assure la touche finale et déplace régulièrement cette garniture importante pour isoler la couvée.
  • Le 17 avril, le premier œuf a été pondu, suivi du second le 21 avril. Dès ce moment, l'incubation a été permanente, assurée avant tout par la femelle, relayée durant ses courtes absences par le mâle. Durant ces semaines, malgré la pluie et la bise, les œufs n'ont jamais été laissés sans surveillance.
  • Le 22 mai – Journée internationale de la biodiversité – le premier poussin a quitté sa coquille !
  • C'est avant tout la mère qui donne la béquée, régulièrement approvisionnée par le mâle.

Les poussins échapperont-ils aux prédateurs et aux intempéries ? Quitteront-ils le nid en juillet pour rejoindre l'Afrique, comme leurs parents ? C'est la nature qui décidera et la suite de cette histoire se déroulera devant vos yeux !

Comment distinguer les deux parents ?

Ce n'est pas facile car ils sont très semblables.

  • Le mâle à une teinte plus sombre, brun-chocolat, et la peau sur son bec (qui se nomme la "cire") est plus large que chez la femelle. La couleur de la cire et celle des pattes est d'un jaune plus vif.
  • La femelle est plus beige et le dessus de ses ailes semble plus tacheté. C'est elle qui reste le plus souvent au nid et nourrit les poussins.
Pourquoi suivre cette famille de rapaces ?

 

Le milan noir nous raconte à sa façon l'histoire de notre biodiversité.
Pour en savoir plus : biodiversite.ge.ch
 

Les coulisses - Making of : Les milans noirs qui vivent à nos côtés nous racontent une histoire qui se déroule devant nous. Voici comment vous pouvez suivre en direct les images exclusives de leur intimité.

 

#5 Chez les milans noirs, de jour comme de nuit et par tous les temps, les deux parents ont veillé sans interruption sur les oeufs. Bientôt les poussins !

 

#4   Le 22 mai toute la planète célèbre la biodiversité... et la biodiversité à Genève c'est aussi ça : des milans noirs ont pondu leurs deux œufs juste à côté des maisons. 

 

#3   Les milans noirs se sont établis au-dessus de la tête des promeneurs et aménagent le nid pour la ponte.

 

#2   Les milans noirs reviennent avec le printemps. Reconstruire le nid qui accueillera leurs œufs est leur première priorité.

 

#1   Des animaux sauvages spectaculaires vivent juste à nos côtés. Suivez avec nous l'histoire de ce nid de milan noir situé dans un parc urbain, au cœur d'un canton de 500'000 habitants

 

 

Un grand merci à la commune de Lancy pour son précieux appui logistique qui a permis la production de ces séquences.

Images : Etat de Genève
Réalisation : Lorraine Hauenstein
Moyens techniques : Noctilio productions

Partagez cette page