Carte du radon en Suisse, OFSP
Le radon est un gaz radioactif que l'on trouve naturellement dans les roches du sous-sol.

En Suisse, et selon l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), le radon est le deuxième facteur de risque de cancer du poumon après le tabac. Le radon et ses produits de filiation sont responsables d'environ 40 % des expositions aux rayonnements ionisants. Bien que la problématique du radon soit une préoccupation de santé publique majeure en Suisse, la situation géologique du sous-sol genevois place le canton dans une situation favorable.

En collaboration avec la division de radioprotection de l'OFSP, le service de l'air, du bruit et des rayonnements non ionisants a mesuré durant 5 hivers successifs les concentrations de radon dans près de 700 bâtiments. Aucun bâtiment ne présentait de concentrations suffisamment élevées pour justifier la prise de mesures. En 2014, près de 900 mesures ont été réalisées, dont près de 800 bâtiments évalués dans des locaux habités.

Ces campagnes ont permis de démontrer que le risque radon à Genève est classé "risque faible" selon les critères de l'OFSP.

 
Pour aller plus loin

Partagez cette page