Sécurisation du centre du village de Vandœuvres - Abaissement de la vitesse à 30km/h

image - Vandoeuvres
La loi pour une mobilité cohérente et équilibrée (LMCE), plébiscitée par le peuple à plus de 68% en juin 2016, prévoit que les traversées de localités situées en dehors de l’hypercentre et des centres urbains, qui accueillent un trafic pendulaire important, sont sécurisées notamment par des abaissements de la vitesse à 30km/h. Les routes de Vandoeuvres, Choulex, Meinier et Pressy subissent une forte augmentation du trafic depuis de nombreuses années, ce qui engendre des nuisances tant au niveau du bruit routier que de la sécurité des cheminements piétons.

En tenant compte des gabarits restreints et peu modifiables de ces axes, de leur statut, de la présence de bus et camions de livraison, des aménagements permettant d’assurer la sécurité des piétons sont difficiles à réaliser.

Dès lors, les autorités communales, en partenariat avec l’office cantonal des transports de l’Etat de Genève, déploient une mesure à l’essai pendant 1 an visant à limiter les vitesse des véhicules à 30 km/h.