Déploiement prévu de la 5G : le rôle du Canton de Genève

Un toit à la Cité Vieusseux avec des antennes de téléphonie mobile
Le canton de Genève adopte une mesure temporaire à l'égard des demandes d'autorisation de construire des nouvelles antennes de téléphonie mobile.

Le déploiement de la technologie 5G suscitant des interrogations légitimes au sein de la société civile, les autorités genevoises considèrent qu'elles doivent avoir connaissance de toutes les données utiles et notamment des conclusions du groupe de travail de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) sur cette question pour pouvoir assurer pleinement leur mission d'exécution sur le territoire cantonal. Dès lors, dans l'attente de ces réponses, les autorités genevoises ont décidé de suspendre le traitement cantonal des demandes d'autorisation de construire de toute nouvelle antenne de téléphonie mobile sur le territoire genevois, à titre provisoire et en application du principe de précaution.

Par ailleurs, comme à l'égard de toute innovation technologique, l'Etat de Genève considère salutaires le questionnement et le débat public autour de la 5G et préconise qu'une information complète et transparente soit mise à la disposition de la population à ce sujet. Une séance d'information réunissant des opérateurs et des experts neutres autour de ce thème a ainsi été organisée par les autorités le 14 mars 2019 dans le cadre des "Jeudis de l'environnement", une plateforme d'information abordant les questions de société en lien avec l'environnement et destinée aux professionnels comme aux particuliers.

 

Partagez cette page