Centre de consultation spécialisé en autisme

Des enfants qui lèvent les mains
Un partenariat public-privé entre le Département de l'instruction publique, de la culture et du sport du canton de Genève (DIP) et la Fondation Pôle Autisme a permis le développement du centre de consultation spécialisé en autisme (CCSA).

Le centre de consultation spécialisé en autisme (CCSA) a été créé en 2009 au sein de l'office médico-pédagogique du Département de l'instruction publique, de la culture et du sport de l'Etat de Genève. Souhaité par les familles et les professionnels, ce centre expert répondait à un réel besoin de diagnostic précis posé le plus précocement possible en cas de suspicion d'autisme. En effet, les recherches dans le domaine ont évolué et indiquent qu'une intervention aussi précoce que possible optimise les chances de développement des personnes affectées.

Grâce au  partenariat avec la Fondation Pôle Autisme en 2013, le centre a pu connaître un essor important. Il permet aujourd'hui de recevoir 300 enfants par an, répondant à la demande des familles du canton.

Le centre a pu passer d'un centre diagnostic à un centre de soins, qui assure le suivi de situations complexes nécessitant un haut degré de spécialisation. Les prises en charge s'ouvrent à des troubles associés, comme le déficit d'attention ou d'autres difficultés cognitives plus spécifiques. Le CCSA est ainsi devenu le premier centre expert de ce type en Suisse romande.

Suite à un diagnostic précoce, les enfants peuvent être orientés très jeunes (avant 36 mois) vers les centres d'intervention précoce en autisme du DIP et de la Fondation Pôle Autisme.

Par ailleurs, l'expertise acquise des thérapeutes du CCSA permet  aux  professionnels en charge de personnes affectées d'autisme de bénéficier d'une formation de qualité

Enfin, un partenariat avec l'université de Genève permet d'étudier les bénéfices de l'intervention précoce chez les jeunes bébés atteints d'autisme et aussi de participer à un projet pilote soutenu par l'assurance-invalidité. Cette dernière souhaite en étudier les bénéfices en vue d'une prise en charge généralisée pour ce type d'intervention.

Vers le site de la Fondation Pôle Autisme

Partagez cette page