Trop d'idées reçues sur le vaccin contre la grippe

Les idéées reçue sur le vaccin contre la grippe
Les idéées reçue sur le vaccin contre la grippe
Les idées reçues sur la vaccination contre la grippe sont encore tenaces.

Le vaccin contre la grippe est fortement recommandé chez les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes avec des maladies chroniques, les femmes enceintes et les nourrissons de moins de deux ans nés prématurément. Pour ces personnes vulnérables, la grippe peut être fatale et seul le vaccin peut réduire les risques aggravés de cette maladie contagieuse. Pourtant, les idées reçues sur le vaccin contre la grippe sont encore tenaces.

 

"La grippe n'est pas une maladie grave"

FAUX

La grippe est une maladie contagieuse qui guérit spontanément le plus souvent. Cependant, elle peut entrainer des complications sérieuses et être dangereuse pour certaines personnes fragiles. Elle est responsable de plusieurs centaines de décès chaque hiver en Suisse. Si vous faites partie d’un groupe à risque de développer des formes graves, il est nécessaire de vous faire vacciner.

"J'ai été vacciné mais j'ai eu la grippe deux fois"

FAUX

Le vaccin ne protège que contre la vraie grippe «Influenza». Il n’est pas efficace contre les nombreux autres virus circulant durant l’hiver et provoquant des syndromes grippaux que l’on confond avec la grippe. Par ailleurs, aucun vaccin n’assure une protection à 100% et il arrive parfois qu’une personne vaccinée attrape la grippe. Cependant, la maladie est alors généralement moins sévère et les risques de complications moins élevés.

"Ma caisse-maladie ne rembourse pas le vaccin"

FAUX

La LaMal (loi fédérale sur l’assurance maladie) prévoit le remboursement du vaccin contre la grippe pour les personnes âgées de 65 ans ou plus, celles avec une maladie chronique (cardiaque, pulmonaire, diabète, etc.), les femmes enceintes, les enfants nés prématurément sous réserve de la franchise et de la participation de 10% de l’assuré.

"Le vaccin contre la grippe contient un adjuvant qui est dangereux"

FAUX

Les vaccins disponibles sur le marché ne contiennent pas d’adjuvant à l’exception du Fluad® réservé aux personnes de plus de 65 ans. Les adjuvants permettent de mieux stimuler la réponse de notre corps à la vaccination et donc d’augmenter la protection contre la maladie.

"Ce vaccin, c'est pour les vieux"

FAUX

Si vous souffrez d’une maladie chronique (p.ex. cardiaque, pulmonaire, neurologique, diabète…), si vous êtes au 2e ou 3e trimestre de votre grossesse, vous risquez de faire des complications en cas de grippe. La vaccination est recommandée. De plus en plus de jeunes en bonne santé se font vacciner pour éviter de tomber malades, d’être absents de leur travail ou d’infecter leur entourage (p.ex. de jeunes parents se vaccinent pour protéger leur bébé).

"Ce n'est pas pour moi, je ne suis pas malade"

FAUX

Tout le monde peut attraper la grippe. Vous pouvez transmettre la grippe à des personnes de votre entourage privé ou professionnel qui font partie des groupes à risque de faire des complications en cas de maladie, p.ex. personnes âgées de 65 ans et plus, personnes de tout âge avec des maladies chroniques, femmes enceintes, nourrissons de moins de 6 mois,

"Le vaccin contre la grippe va affaiblir mes défenses"

FAUX

Le vaccin n’affaiblit pas mais renforce vos défenses étant donné qu’il stimule le système immunitaire.

"Je me suis fait vacciner l'année passée, je suis toujours protégé"

FAUX

Il est important de vous faire vacciner chaque automne afin que votre corps produise les anticorps nécessaires pour combattre les souches de grippe en circulation pendant l’année en cours. Le virus est en constante évolution, il faut donc revoir la composition du vaccin d’une année à l’autre.