Aménager le quartier des Nations

Jardins des Nations
Jardins des Nations / © Ilex
Le développement territorial du quartier facilite l'accueil et l'implantation des organisations internationales, tout en valorisant les espaces verts et en améliorant l'accessibilité du secteur.

Le 23 mars 2005, le Conseil d'Etat a adopté le plan directeur de quartier (PDQ) Jardin des Nations, approuvé par les conseils municipaux des trois communes concernées, la Ville de Genève, le Grand-Saconnex et Pregny-Chambésy.

Ce PDQ constitue le document de référence de la planification territoriale pour ce périmètre, reflété par le plan directeur cantonal. Il résulte d'un processus d'étude et de concertation mené avec tous les partenaires concernés par l'avenir du site. Ses objectifs majeurs sont de faciliter l’implantation et l’accueil des organisations internationales, de mettre en valeur un important ensemble d’espaces verts et d’améliorer l’accessibilité multimodale du site.

Les principes directeurs de ce PDQ s’orientent sur trois thèmes :

  • La trame verte, valorisant un ensemble d'espaces verts pour ouvrir le site à l'ensemble de la population;
  • Les potentiels constructibles, définissant les lieux pouvant recevoir de nouvelles constructions et ainsi répondre aux demandes futures des organisations internationales;
  • Les déplacements, déterminant une desserte efficace du site tout en réduisant les nuisances du trafic automobile et en encourageant la mobilité douce.

Afin de mettre en œuvre ce PDQ, le Grand Conseil a adopté, le 20 septembre 2013, une loi modifiant les limites de zone sur le territoire du Jardin des Nations. Celle-ci détermine, en particulier, la création de zones de développement destinées prioritairement aux organisations internationales, leur permettant ainsi de valoriser leurs terrains afin de répondre à leurs propres besoins.