Client Sedex : un système public, suisse et open source

open source état de genève
Le MessageHandler est aujourd'hui largement utilisé pour envoyer des messages à travers les différents organismes, tant externes qu'internes.
Un système qui facilite l'envoi de messages à travers les différents organismes, tant externes qu'internes.

La plateforme Sedex (secure data exchange), qui est un service de l'Office fédéral de la statistique, est conçue pour l'échange sécurisé asynchrone de données entre unités organisationnelles. Cette plateforme peut être comparée à une lettre recommandée, Sedex jouant le rôle de facteur qui distribue le courrier. Son utilisation est imposée par l'administration fédérale aux différents acteurs (entreprises, organisations publiques).

Concrètement, ce système est notamment utilisé par l'Office cantonal de la population et des migrations (OCPM) pour le recensement des communes et par l'Office des poursuites et des faillites (OP) pour l'échange des données de poursuites. Actuellement, plus de 10 cas d'utilisation sont recensés au sein de l'administration cantonale.

L'un des composants de Sedex, le système MessageHandler, est un utilitaire permettant de faciliter l'envoi des messages sur le réseau. Il met en œuvre des fonctionnalités qui n'existent pas dans le réseau Sedex à proprement parler, notamment la compression des messages vers un destinataire et la signature de documents.

Originellement un projet de la Confédération, il a été repris par l'Etat de Genève, afin de l'améliorer et d'y ajouter des fonctionnalités. Le MessageHandler, entièrement développé en Java, est aujourd'hui largement utilisé pour envoyer des messages à travers les différents organismes, tant externes qu'internes.

Le code source est disponible en libre accès sur la plateforme GitHub. L’Etat de Genève encourage les communautés d’informaticiens à contribuer à l’amélioration du code au travers de cette plateforme.

Le projet ayant été publié par une société tierce, la licence open source GPL v2 a été conservée. Elle est rédigée par la Free Software Foundation, gage de rigueur éthique et de visibilité internationale.

Partagez cette page