Caisse de prévoyance de l'Etat de Genève : les raisons d'une réforme

La CPEG assure la plus grande partie du personnel de l'Etat de Genève et celui d'une soixantaine d'établissements autonomes tels que les HUG, l'Université ou l'Hospice général. Elle réunit 48'000 actifs et 24'500 retraités. Son insuffisance de financement rend impérative la prise de décisions en 2019. L'électorat genevois est appelé à se prononcer sur deux lois soumises en votation référendaire le 19 mai 2019.
Deux lois votées par le Grand Conseil ont fait l'objet de référendums
27 février 2019 - Autres communiqués
Les référendums contre deux lois relatives à la CPEG ont abouti
Conférence de presse CPEG du 8 avril 2019
8 avril 2019 - Communiqués de presse
Le Conseil d'Etat appelle à voter le 19 mai prochain pour une recapitalisation de la Caisse de prévoyance de l’Etat de Genève (...

Actualités

Pourquoi il faut agir

En 40 ans, les actifs sont passés de sept à deux par pensionné
La CPEG est née de la fusion de deux caisses dont le taux de couverture était respectivement de 62% et de 56%.
La CPEG doit atteindre un taux de couverture fixé par la loi

Les options en présence

La loi 12404 prévoit une recapitalisation et le passage à la primauté des cotisations
La loi est centrée sur une recapitalisation par des terrains de l'Etat situés dans le secteur du PAV
L'IN 168 a été adoptée par le Grand Conseil le 21 janvier 2019, puis combattue par référendum.
Si plusieurs textes entrent en force, leur mise en œuvre sera problématique
La caisse est tenue de prendre des mesures si aucune recapitalisation n'est décidée avant la fin mai 2019