Tests de dépistage ciblé et répétitif dans les institutions de soins | FAQ

Type de publication
Date de publication
18 août 2021
Tests de dépistage ciblé et répétitif dans les institutions de soins | FAQ
Tests de dépistage ciblé et répétitif dans les institutions de soins | FAQ
Vous souhaitez mettre en place le dépistage ciblé et répété au sein de votre institution de soins ? Avant de soumettre votre projet en ligne, consultez notre FAQ !

Quels types de test sont valables ?

  • Les analyses PCR groupées par biologie moléculaire pour le SARS-CoV-2 (par exemple avec prélèvement salivaire)
  • Les tests rapides antigéniques réalisés par un professionnel. La liste des tests autorisé est publiée sur le site de l’OFSP ("White List"). C'est le professionnel de la santé ou le laboratoire mandaté qui commande les tests. Seuls les tests reconnus pour l'émission d'un certificat COVID doivent être utilisés.

Les autorités sanitaires (OFSP et SMC) recommandent l'usage des tests PCR salivaires groupés.

 

Que sont les PCR groupées (pooling) ?

  • Le pooling est un regroupement d'un certain nombre d'échantillons (minimum 4, maximum 25) en un seul échantillon. En accord avec le laboratoire en charge, le pooling peut être réalisé en entreprise ou en laboratoire. Les laboratoires responsables sont libres de définir eux-mêmes la stratégie du pooling dans le respect des critères légaux.

 

Comment se passe le remboursement des tests et de l'analyse ?

  • L'entité ou le prestataire qui teste obtient le remboursement en facturant le canton selon les tarifs prévus par l'Ordonnance 3 COVID-19.

 

Qui contacter pour la prise en charge des factures ?

La facture hebdomadaire est à envoyer par courriel à testing.covid@etat.ge.ch. Elle doit être adressée à :

Direction générale de la santé
Cellule COVID-19 / SMC
Unité testing protection
Rue Adrien-Lachenal 8
1207 Genève

 

Doit-on obligatoirement passer par un professionnel pour le dépistage ciblé et répétitif ?

  • Oui, la personne responsable du dépistage doit être un professionnel de la santé.

 

Devons-nous tester nos collaborateurs temporaires ? Si oui, doivent-ils être testés par notre institution ?

  • Oui cela inclut également les stagiaires, les étudiants et le personnel intérimaire en contact avec les personnes prises en charge.

 

Les tests étrangers sont-ils valables ?

  • Seuls les tests figurant sur la White List de l'OFSP et donnant lieu à un certificat de test sont valables.

 

La validité du Certificat COVID est-il valable pour une durée d'heures ou de jours ?

  • Le Certficat COVID est valable un certain nombre d'heures (48h pour le test rapide antigénique et 72h pour le test PCR, depuis l'heure du prélèvement ex: vendredi 14h à dimanche 14h).

 

Le personnel non soignant doit-il être testé ?

  • Tout le personnel qui se tient à moins d'1m50 d'un patient bénéficiant de soins stationnaires doit soit être en possession d'un certificat COVID valable, soit être testé dans le cadre du programme de dépistage répétitif. Cela inclut donc effectivement le personnel non soignant.

 

Qui est concerné par le dépistage organisé par l'institution ?

  • Tous les collaborateurs en contact d'un résident/patient/bénéficiaire (1.5m) qui ne peuvent présenter un certificat COVID valable doivent participer au programme de dépistage.

 

Dois-je renseigner un outil informatique en lien avec le dépistage ?

  • Oui, vous recevrez un lien à renseigner mensuellement, le premier reporting est demandé pour le 30 septembre.

 

Comment et avec quel outil doit être fait le rapport mensuel ?

  • Le programme est en cours d'élaboration, vous recevrez un lien internet prochainement.

 

Comment délivre-ton le certificat COVID ?

  • La personne autorisée qui a obtenu une autorisation de délivrer le certificat ou une personne sous sa responsabilité saisit les informations nécessaires dans le système d’établissement de certificats COVID-19 de l’Office fédéral de l’informatique et de la télécommunication (OFIT). Les certificats COVID-19 sont établis sous forme papier ou électronique, en fonction du choix du demandeur. Dans les deux cas, les informations sont produites sous forme de texte et de QR code. Seul les certificats de test peuvent être délivrés.

 

Les institutions de santé doivent-elles tracer les visiteurs ?

  • Non, le traçage n'est plus requis pour les détenteurs du certificat COVID.

 

L'institution de santé doit-elle vérifier le certificat COVID d'un visiteur qui vient chercher un patient pour une sortie ?

  • Dès le moment où un visiteur entre dans le bâtiment, son certificat COVID doit être exigé.

 

Existe-il des différences de règles en fonction du type d'institutions de soins ?

  • Oui, les institutions de santé qui incluent des lits stationnaires, les OSAD les EMS et les EPH sont soumis à cette obligation.
  • Il est fortement recommandé aux structures de soins ambulatoires d'appliquer la mesure qui concerne les professionnels en contact étroit avec les patients, cela afin de réduire le risque de transmission à leur égard. Cela n'est toutefois pas une exigence au sens de l'Arrêté du Conseil d'Etat.

 

Le temps du dépistage compte-t-il dans le temps de travail ?

Oui pour le personnel occupé à temps plein.

 

Que faire si un collaborateur refuse de présenter son certificat ou de participer au dépistage ?

  • Le collaborateur ne peut pas être en contact des bénéficiaires de l'institution qui l'emploie. L'institution détermine quelle est la sanction qui s'applique dans le cadre du contrat de travail qui le lie à l'employé concerné (droit privé). De plus, l'institution est tenue de le signaler au SMC pour analyse de la situation et éventuelle sanction.

 

Est-ce qu'un certificat COVID peut être délivré suite à un test PCR poolé négatif ?

  • Oui, un certificat de test négatif (d'une durée de 72h) est prévu, la procédure est en cours d'élaboration.

 

 

Type de publication
Date de publication
18 août 2021