7. La formation pour obtenir le brevet fédéral de police

 

Formation de policier/policière "en 2 ans" (CGF 2020)

La date d'introduction du Concept Général de Formation 2020 (CGF 2020), qui vise à faire passer la formation initiale de policier de un à deux ans au niveau fédéral, est confirmée.

La première volée d'aspirant-e-s basée sur une formation initiale en deux ans débutera le 1er octobre 2019.

La 1ère année, appelée formation académique, se déroule au sein de l'Académie de police de Savatan. Elle se termine par un examen de capacités opérationnelles qui permet à l'aspirant de suivre sa formation pratique en qualité de policier stagiaire au sein de son corps d'appartenance (Genève).

La 2ème année, appelée formation pratique, s'effectue au sein du Corps de police de Genève. Elle regroupe du particularisme, des stages pratiques et une préparation à l'examen au brevet fédéral de policier donnant droit au titre de "policier avec brevet fédéral".

Les prérequis pour la police cantonale de Genève restent identiques à ceux en vigueur jusqu'à maintenant.

 

Pour intégrer l’école de police, vous devez d’abord passer avec succès le processus de recrutement et signer votre contrat d'engagement.

Chaque année, jusqu'à deux volées distinctes sont promues. Autrement dit, de nouveaux policiers et policières entrent en fonction dans les différents services de la police cantonale genevoise tous les ans.

 

Admission

Seuls les candidats et les candidates qui ont réussi l’intégralité du processus de recrutement pourront intégrer l’école de police. Toutefois, la date d’entrée à l’école n’est pas définie à la fin du processus de recrutement. Elle dépend des besoins de l’employeur.

L’admission est signifiée par écrit au minimum 3 mois avant le début de la formation. Les futurs policiers et policières sont ainsi convoqués à une séance de signature de leur contrat dans un délai plus long que le maximum légal pour la résiliation des rapports de travail.

 

Matières

La formation initiale allie théorie et pratique pour préparer au mieux les futurs policiers et policières. Les matières enseignées sont aussi variées que les compétences requises dans cette profession:

  • Procédures policières
  • Psychologie de l’intervention
  • Police de proximité
  • Ethique, déontologie, Droits de l’Homme
  • Analyse des conflits régionaux
  • Français
  • Tir
  • Techniques et tactiques d’intervention
  • Circulation routière
  • Maintien de l’ordre
  • Engagements opérationnels en fonction de l’actualité
  • Connaissances psychologiques (accueil de victimes, gestion de conflits, témoignages, etc.)
  • Droit, procédure pénale et organisation judiciaire
  • Multiples disciplines sportives
  • Informatique
  • Stages dans les différents services
  • Médecine légale
  • Police scientifique et criminologie

 

Le brevet fédéral de police

Les portes de l'ensemble des services de la police cantonale de Genève  s’ouvriront à vous seulement après l’obtention de votre brevet fédéral de police ou BFP.

Le BFP s’obtient à la fin de la formation initiale, par la validation d’une série de tests fédéraux. Cet examen final comprend une partie écrite, une partie orale et une partie pratique. Il répond aux normes de l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) et vérifie les connaissances dans quatre domaines:

  • Police de proximité
  • Psychologie policière
  • Droits de l’homme et éthique policière
  • Intervention policière

 

Après l’obtention du BFP

Les candidats et les candidates doivent porter l’uniforme durant toute la formation initiale. Les policiers et policières stagiaires seront assermenté-e-s devant le Conseil d’État et promus policier ou policière, seulement après l’obtention du BFP.

Ils et elles poursuiveront leur carrière au sein de la police cantonale genevoise et seront confirmé-e-s dans leur profession suivant une période probatoire de 24 mois.

L’affectation des futurs policiers et futures policières résulte d’une appréciation globale prenant en compte les besoins des services, les aspirations des candidats et des candidates et leurs résultats aux différents examens.

 

Questions fréquemment posées :

Pour faciliter la lecture de cette FAQ, le masculin générique est utilisé pour désigner les deux sexes.

La durée de formation du policier passe à 2 ans, dois-je faire 2 années à Savatan ?

NON, l'année de formation académique se déroule à Savatan, mais l'année suivante de formation s'effectue au sein du Corps de police de Genève.

Combien de départs d'école sont prévus par année ?

En fonction des besoins de l'employeur, jusqu'à deux départs d’école sont prévus.
Le premier en avril et le deuxième en octobre.

Combien d’aspirants est-il prévu par école ?

Le Département fixe le nombre d'aspirants par école, en fonction des besoins et du
budget de l'Etat.

La formation initiale, sous la forme d’une école unique, persiste-t-elle ?

Le concept de formation initiale unique est définitivement déployé.

Où l’aspirant va-t-il suivre son stage pratique d’un mois durant son école de police ?

Au sein de son Corps de police, donc à Genève pour les aspirants de la police cantonale genevoise

 

L'aspirant genevois est-il formé exclusivement par des instructeurs genevois ?

Non. Les aspirants genevois pourront travailler avec d’autres instructeurs en provenance d’autres cantons

 

Quelles sont les conditions de logement pour l’aspirant et dans quel degré de confort ?

Le standard d’accueil de l’Académie de police de Savatan est un standard équivalent à celui d’une école d’officier de l’armée. La prise en charge du logement et du repas de midi est assurée par l’employeur tout au long des 12 mois de la formation académique. L’aspirant bénéficie d’une structure d’hébergement, sans coût financier. L’aspirant dispose d’une chambre qu’il partagera avec 5 ou 8 camarades au maximum. L’aspirant aura accès à une laverie, à une salle de détente (avec télévision), aux installations sportives (salle de force, salle de gymnastique, dojo, etc.). De plus, un accès aux Bains thermaux voisins de Lavey sera possible à des conditions privilégiées.

L’aspirant peut-il quitter le site de Savatan le soir en semaine ?

Durant les 7 premières semaines de l'année de formation académique, l’aspirant est tenu de rester sur le site de l’Académie de police dans le cadre de l’exercice « INTEGRO », à l’instar de tous les aspirants des Corps partenaires. Il est en principe libre les week-ends, sauf instruction et/ou engagement particulier. Le reste de son année de formation, il est libre tous les soirs et peut donc quitter le site, mis à part, bien évidemment, lors de certains exercices particuliers.

L’aspirant a-t-il la possibilité de rester sur le site de l’Académie durant les week-ends ?

Oui. Il peut alors disposer des infrastructures sportives et de détente.

L’aspirant doit-il être de retour le dimanche soir ou peut-il rejoindre l’Académie le lundi matin ?

Le premier événement de la semaine débute à Savatan le lundi à 6h40. L’arrivée sur le site de Savatan le dimanche soir déjà, est donc vivement conseillée, mais pas imposée.

L’aspirant genevois risque-t-il de devoir exercer dans un autre canton ?

Non. Son employeur est la République et Canton de Genève. Une fois sa formation académique terminée, le policier rejoint les rangs de la Police cantonale genevoise. Toutefois, durant cette année, l’engagement de l’école d’aspirants est possible sur les cantons de Vaud, du Valais et de Genève, et ce de plusieurs manières :
- Engagement urgent lié à un événement nécessitant l’emploi immédiat de ressources en renfort (avalanche, recherche de personne, battue, etc.).
- Engagement planifié lié à un événement opérationnel nécessitant le renforcement du socle sécuritaire de base et/ou d’un dispositif exceptionnel.
Et ce toujours dans le respect des règles d’engagement du corps «demandeur».

 

Avez-vous un commentaire sur cette page?