Devenir enseignante ou enseignant

5. Diplômes académiques requis dans l'enseignement secondaire

Les candidats qui ne sont pas titulaires d'un titre pédagogique peuvent, s'ils sont au bénéfice d'un titre académique requis, effectuer leur formation pédagogique à Genève et Renens ou obtenir exceptionnellement une suppléance.

Formation pédagogique pour l'enseignement dans les filières générales à l'Institut universitaire de formation des enseignants (IUFE) à Genève

Seuls certains diplômes académiques permettent d'être admis en formation auprès de l'IUFE. Généralement, une maîtrise universitaire dans la discipline d'enseignement est exigée pour entrer en formation (par exemple, pour l'allemand, une maîtrise ès lettres en langue et littérature allemandes est nécessaire). L'ensemble des critères d'admission à l'IUFE et les diplômes académiques requis figurent sur le site de l'IUFE.

Durant leur formation pédagogique (deux années) permettant d'obtenir une maîtrise universitaire avancée en enseignement secondaire I et II (MASE), des stages annuels en responsabilité ou en accompagnement sont organisés dans les établissements secondaires. Ces stages sont une condition pour intégrer la formation. Un processus de sélection, détaillé dans une directive, est effectué par le DIP pour attribuer les places de stage, permettant ainsi d'intégrer la formation MASE.

Formation pédagogique pour l'enseignement de culture générale et de maturité professionnelle dans les filières professionnelles à la Haute école fédérale en formation professionnelle (HEFP) à Renens

La formation s'effectue en emploi et sur recommandation de la direction du CFP concerné.

Seuls certains diplômes académiques permettent d’être admis en formation auprès de la HEFP. Généralement, une maîtrise universitaire dans la discipline d’enseignement est exigée pour entrer en formation.

La Haute école fédérale en formation professionnelle (HEFP) est l’organisation suisse pour la formation professionnelle. Elle propose les formations suivantes 

  • Formation pour l'enseignement de la culture générale. Les conditions d’admission sont disponibles ici.

Au terme de la formation, le titre délivré (DCG) est reconnu dans toute la Suisse.

  • Formation complémentaire pour les enseignants déjà titulaires d'une formation pédagogique leur permettant d'enseigner au secondaire (par exemple MASE) et qui souhaitent enseigner dans la filière de maturité professionnelle. Les conditions d’admission sont disponibles ici. Au terme de la formation, le titre délivré (CMP) est reconnu dans toute la Suisse.

  • Formation pour l'enseignement dans les filières de maturité professionnelle uniquement. Les conditions d’admission sont disponibles ici. Au terme de la formation, le titre délivré (DMP) est reconnu dans toute la Suisse.

Pendant la formation pédagogique, les maîtres en formation sont au bénéfice d'un statut de maître en formation. Leur rémunération est inférieure à celles des titulaires des titres requis de deux classes.

Suppléance et suppléance auxiliaire

Dans certaines branches, en cas de pénurie d'enseignants formés ou en formation (stagiaires), une suppléance peut être confiée à un candidat au bénéfice d'un titre académique dans la discipline (maîtrise universitaire).

À défaut de candidats détenteurs d'un titre académique, une suppléance auxiliaire peut être confiée à des candidats poursuivants des études en vue de l'obtention du titre académique requis.

En principe, ces contrats sont limités à une année scolaire au maximum. La rémunération des suppléants et suppléants auxiliaires est inférieure à celles des titulaires des titres requis (respectivement de 2 et 4 classes).


Titres académiques requis

Les maîtrises universitaires donnant accès à l'IUFE sont référencées dans un document hébergé sur le site de l'IUFE.  Les candidats qui ne sont pas au bénéfice du titre académique requis peuvent solliciter les conseillers aux études de l'IUFE ou des facultés de l'Université de Genève en cas de doute sur leur cursus, en rapport avec les titres exigés. Les candidats souhaitant compléter leur cursus peuvent se référer à l'Université de Genève pour constituer un dossier d'admission.

Les prérequis pour une admission à l'IUFE, consultables en détails sur le site de l'institut, sont principalement:

  • être titulaire d'une maîtrise universitaire dans une discipline enseignable
  • être en possession de 120 crédits ECTS, dans la discipline de formation (niveau bachelor et master)

Les maîtrises universitaires requises pour l’enseignement des disciplines de maturité professionnelle sont les mêmes que celles requises pour les filières générales.

Les maîtrises universitaires (y inclus IHEID) requises pour l’enseignement de la culture générale sont les suivantes : droit, économie, français, géographie, histoire, histoire de l’art, journalisme, philosophie, sociologie.


Titres académiques requis pour l'art dramatique et les disciplines spéciales au Cycle d’orientation et l'enseignement professionnel

Pour ces situations spécifiques, veuillez consulter les informations suivantes :

titres académiques pour l'art dramatique (théâtre et expression orale)

L'enseignement de l'art dramatique (diction, théâtre, expression orale) est confié aux personnes titulaires du Bachelor en théâtre de la Haute école spécialisée "La Manufacture" (Haute école des arts de la scène).

En cas d'études dans le domaine de l'art dramatique réalisées antérieurement à la création de la Manufacture (conservatoires, etc.) ou dans une école de théâtre privée (Serge Martin, Les Teintureries, etc.) en Suisse ou à l'étranger, une analyse du dossier sera nécessaire pour évaluer une éventuelle équivalence du cursus.

A ce prérequis académique, s'ajoute la réalisation d'une formation pédagogique (DAS), construite en collaboration entre l'Institut universitaire de formation des enseignants (IUFE) à Genève et la Manufacture à Lausanne. Cette formation est uniquement proposée au personnel engagé par le DIP, en fonction des besoins et des capacités de formation de ces institutions.

Titres académiques pour les activités créatrices et manuelles (ACM-textiles et ACM-travaux manuels) et l'éducation nutritionnelle

L'enseignement de ces disciplines est confié aux personnes titulaires d'un Bachelor d'une haute école spécialisée (HES) ou d'un Brevet fédéral dans la discipline d'enseignement concernée, par exemple :

Pour l'éducation nutritionnelle

  • le Bachelor of Sciences HES-SO en Nutrition et diététique de la Haute école de santé (HEdS) de Genève,
  • le Brevet fédéral de cheffe cuisinière/chef cuisinier;

Pour les ACM-textiles

  • le Bachelor of Arts HES-SO en Design Mode de la haute école d'art et de design (HEAD) de Genève,
  • le Brevet fédéral de créatrice/créateur de vêtements;

Pour les ACM-travaux manuels

  • le Brevet fédéral de cheffe/chef de projet en menuiserie.

En cas d'autres études dans un des domaines du plan d'études (CFC, École hôtelière, etc.), une analyse du dossier sera nécessaire pour évaluer une éventuelle équivalence du cursus. Cela serait notamment le cas pour les personnes titulaires d'un CFC (cuisine, couture, menuiserie, ébénisterie, ferblanterie, etc.), pour qui des années de pratique professionnelle dans le métier concerné seraient indispensables (5 années à 50% au minimum).

A ces prérequis académiques s'ajoute la réalisation d'une formation pédagogique (DAS), construite en collaboration avec l'Institut universitaire de formation des enseignants (IUFE) à Genève et le programme intercantonal romand de formation à l'enseignement des activités créatrices et de l'économie familiale (PIRACEF). Cette formation est uniquement proposée au personnel engagé par le DIP, en fonction des besoins et des capacités de formation de ces institutions.

 

Formation pédagogique pour l'enseignement professionnel secondaire II et tertiaire non HES à la Haute école fédérale en formation professionnelle (HEFP) à Renens

La formation s'effectue en emploi et sur recommandation de la direction du CFP concerné.

La Haute école fédérale en formation professionnelle HEFP est l’organisation suisse pour la formation professionnelle. Elle propose les formations suivantes :

  • Enseignant en activité principale (> 50%) sous forme de séminaires ou de validation des acquis de l'expérience : soit le diplôme fédéral d'enseignement des branches professionnelles (1800 heures)
  • Enseignant en activité accessoire (<50%) : soit le certificat fédéral d'enseignement des branches professionnelles (300 heures)

La formation s'effectue en emploi et à lieu en principe hors temps de travail du collaborateur.

Pendant la formation pédagogique, les maîtres en formation sont au bénéfice d'un statut de maître en formation. Leur rémunération est inférieure à celles des titulaires des titres requis de deux classes.

Dernière mise à jour
14 décembre 2023

Cette page vous a-t-elle aidé ?