6. Personnes vulnérables

Qui sont les personnes vulnérables ?

Les personnes vulnérables sont :

  • Les personnes de 65 ans et plus
  • Les personnes adultes atteints d'une de ces maladies (cancer, diabète, faiblesse immunitaire due à une maladie ou à une thérapie, hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires, maladies chroniques des voies respiratoires)
  • Les personnes présentant une obésité importante (IMC égal ou supérieur à 40 soit 40kg/m2)
  • Les femmes enceintes

 

Pour plus d'informations:

Document Catégories de personnes vulnérables (PDF, 171 kB, 24.06.2020) de l'OFSP

Personnes vulnérables - OFSP

Plan de protection  (DEFR - SECO)

Les personnes vulnérables peuvent développer une forme grave de la maladie et doivent être protégées.

Si vous vous posez la question "Suis-je une personne vulnérable ?", contactez votre médecin.

Recommandations pour les personnes vulnérables

Levée des mesures depuis le 22 juin 2020
  • Les consignes de protection des personnes vulnérables sont levées, de même que la recommandation pour celles-ci d'effectuer du télé-travail à domicile.
  • Les personnes vulnérables peuvent donc retourner sur leur lieu de travail. Les employeurs sont toutefois tenus de prendre les mesures qui s'imposent pour protéger la santé de leurs employés, conformément à la loi sur le travail.
  • Les distances barrières sont désormais établies à 1,5 mètres. A défaut, il faut porter un masque en appliquant les bonnes pratiques de manipulation.
 
Assouplissement des mesures depuis le 11 mai
  • Vous pouvez à nouveau sortir de chez vous si vous observez strictement les règles d'hygiène et de conduite.
  • Respecter rigoureusement les distances physiques de 2 mètres, à défaut portez un masque en appliquant les bonnes pratiques de manipulation.
  • Lavez-vous régulièrement et soigneusement les mains. Une hygiène stricte des mains est appliquée avant et après un contact physique. Pendant les déplacements, prenez avec vous une solution hydro-alcoolique et frictionnez-vous régulièrement les mains.
  • Évitez les endroits très fréquentés (gares, transports publics, par exemple) et les heures de pointe (achats le samedi, trafic pendulaire, par exemple).
  • Demandez si possible à vos amis ou à vos voisins de faire des courses pour vous ou passez commande via internet ou par téléphone. Vous pouvez également trouver des services de soutien auprès de différentes organisations, de votre commune ou sur internet.
  • Organisez vos rendez-vous professionnels et privés par téléphone, sur Skype ou via un moyen de communication similaire.
  • Si vous devez vous rendre chez le médecin, allez-y en voiture, à vélo ou à pied. Si ce n’est pas possible, prenez un taxi. Gardez une distance d’au moins deux mètres avec les autres personnes et observez les règles d'hygiène.
  • Si vous exercez une activité et faites partie des personnes vulnérables en raison d'une pathologie préexistante, votre employeur doit vous protéger.
  • Si vous avez un ou plusieurs symptômes tels qu'une toux (généralement sèche), des maux de gorge, des difficultés à respirer, de la fièvre, une sensation de fièvre, des douleurs musculaires ou une perte soudaine de l'odorat et/ou du goût, appelez tout de suite votre médecin ou un hôpital. Même le week-end. Décrivez vos symptômes et signalez que vous êtes une personne vulnérable.

Que faire en cas de maladie préexistante ? - OFSP

 

Proche aidant pendant l'épidémie du COVID-19

Le nouveau coronavirus est particulièrement dangereux pour les personnes de plus de 65 ans et celles déjà atteintes de certaines maladies. Vous vous occupez d’une personne vulnérable ou faites ménage commun ? Votre tâche est très précieuse en cette période. Comment vous protéger et protéger votre proche aidé ? Que prévoir si vous tombez malade du COVID-19 ? Des recommandations et des réponses ont été rédigées pour vous.

 

Personnes en contact étroit avec une personne vulnérable

En gardant une plus grande distance sociale, en acceptant temporairement de modifier nos habitudes et d’être particulièrement vigilants, on limite le risque d’exposer les autres, en particulier les personnes vulnérables, les personnes âgées et celles qui souffrant de maladie(s) chronique(s).

  • Instaurer une distance sociale de sécurité avec les personnes vulnérables tout en maintenant le contact par d'autres biais (téléphone, etc.)
  • Respecter scrupuleusement les règles d'hygiène et de comportement (ne pas se serrer la main, ne pas s'embrasser, se laver les mains régulièrement, respecter la distance de sécurité, etc.).
  • Reporter à plus tard les événements familiaux, sociaux ou de loisir.
  • En cas de symptômes grippaux, remettre à plus tard une visite chez une personne vulnérable.
 
Vidéos

 

 

 

Avez-vous un commentaire sur cette page?