COVID-19 - se faire tester

2. Quand se faire tester ?

Les tests de dépistage sont recommandés par le Service de la médecin cantonale (SMC) à Genève dans les situations suivantes :

Les tests effectués selon ces indications sont gratuits.

    En cas de symptômes compatibles avec la COVID-19

    Il y a des chances que vous ayez contracté une infection au coronavirus si vous présentez au moins un des symptômes suivants :

    • Affection aiguë des voies respiratoires (toux, maux de gorge, souffle court, douleurs thoraciques)
    • Fièvre
    • Perte soudaine de l'odorat ou du goût
    • Douleurs musculaires, maux de tête, sensation de fatigue généralisée, rhume, symptômes gastro-intestinaux (ex. nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales), éruptions cutanées
    • Etat confusionnel aigu chez la personne âgée
    • Dégradation de l'état général d'une personne âgée sans autre cause.

    Pour évaluer votre probabilité d'avoir contracté le coronavirus, faites le test Coronarisk

     

    Durant une quarantaine, même sans symptômes, suite à un contact étroit avec une personne positive

    Un test est recommandé par le SMC dès le 7ème jour de quarantaine suite à un contact étroit avec une personne positive, même sans symptômes. En effet, il faut savoir qu'une personne sur cinq se positive lors de sa quarantaine et il est important de prendre rapidement les mesures nécessaires pour éviter la transmission si le test est positif. Si le test est négatif, la quarantaine sera levée. Il faudra néanmoins porter le masque hors du domicile et garder une distance de 1.5m jusqu'au 10ème jour de quarantaine. 

     

    Sur notification de l'application SwissCovid

    Si vous êtes inscrit sur Swisscovid, vous pourrez recevoir une alerte vous informant que vous avez été en contact avec une personne testée positive et qu'il vous est recommandé de vous faire tester.

     

    Sur demande spécifique du SMC pour investiguer un foyer de contamination

    Lorsque plusieurs personnes sont infectées dans un même établissement (une entreprise, une école, un EMS, etc.), le SMC peut recommander un dépistage élargi dans l'établissement afin de diagnostiquer une infection, même s'il n'y pas de symptômes, et rapidement prendre les précautions nécessaires.

     

     

    Des tests peuvent également être effectués en dehors des recommandations du SMC et sont payants. Par exemple :

    Pour écourter la quarantaine au retour d'un Etat ou d'une zone à risque (depuis le 8 février 2021, levée possible de quarantaine si test négatif dès le 7ème jour) 

    Si l'on est en quarantaine suite à un retour de voyage, il est également possible d'effectuer un test dès le 7ème jour et écourter la quarantaine si le test est négatif. Il faudra néanmoins porter le masque hors du domicile et garder une distance de 1.5m jusqu'au 10ème jour de quarantaine.

     

    En prévision d'un voyage à l'étranger (selon les exigences du pays de destination ou de la compagnie aérienne)

    Certaines compagnies aériennes ou certains pays exigent un test COVID-19 négatif pour pouvoir embarquer et atterrir dans le pays. Les tests PCR sont recommandés mais pour certains pays les tests rapides suffisent. Renseignez-vous sur les exigences des compagnies ou des pays de destination ! Ces tests sont à la charge des voyageurs.

     

    Sur demande de l'employeur

    Certains employeurs recommandent un test à leurs employés pour éviter les contaminations au sein de l'entreprise. Le coûts de ces tests sont normalement à la charge de l'entreprise.

    Les coûts sont néanmoins pris en charge par la Confédération lorsque les tests visent à protéger les personnes vulnérables ou éviter des flambées majeures, par exemple au sein des EMS et autres institutions pour personnes âgées ou au sein des écoles. Plus d'informations ici.

     

     

    Dernière modification
    10 février 2021
    Vos questions ou remarques nous aideront à améliorer le site.