COVID-19 - se faire tester

5. 5e vague, saturation du système : que faire?

Situation

La situation épidémiologique est qualifiée « d'alarmante ». 

Depuis le début de la pandémie en mars 2020, jamais le nombre de nouveaux cas par jour n'avait été aussi élevé. La 5e vague, débutée avec le variant delta et qui se poursuit avec le variant omicron, est fulgurante. Alors qu'il y avait, au mois d'octobre, entre 50 et 100 contaminations par jour, le cap des 1'000 nouveaux cas par jour a été dépassé fin décembre, avec des pics de plus de 2'800 nouvelles contaminations les 4 et 5 janvier 2022 par exemple.


Conséquence

Le système de dépistage est saturé. Il se peut que vous deviez attendre plusieurs jours pour avoir un rendez-vous. 
Le système de contact tracing (qui identifie les personnes qui étaient en contact étroit avec une personne positive, les informe et les met en quarantaine pour casser les chaînes de transmission) est saturé: il ne peut plus informer toutes les personnes contact étroit.  

Enfin, un très grand nombre de personnes sont en isolement (5 jours minimum, car positif au COVID) ou en quarantaine (5 jours, car faisant ménage commun avec une personne testée positive ou ayant eu un contact étroit et régulier comparable).
 

Consignes et recommandations

Face à l'augmentation très importante de cas, le service du médecin cantonal a dû adapter ses procédures. Voici ce que vous devez et pouvez faire :

  • Appliquer les mesures de protection (aération, hygiène des mains, distance, masque)
  • Vous tester au moindre symptôme
Si vous avez des symptômes : 
  • En attendant un rendez-vous ou le résultat du test, vous mettre en auto-isolement et avertir au plus vite vos contacts. Ces derniers doivent surveiller leur état de santé, se tester au moindre symptôme et éviter les contacts étroits sociaux, privés ou professionnels.
Lorsque votre test est positif : 
  • Vous mettre en isolement pour 5 jours minimum à partir de la date du début des symptômes ou du jour du test en l'absence de symptômes. Vous pouvez sortir de l'isolement après 5 jours, en l'absence de symptômes depuis 48h au moins.
  • Informer vos contacts (jusqu'à 48h avant le début des symptômes ou de votre test positif si vous n'avez pas de symptôme).
  • Devant le nombre de contaminations, le service du médecin cantonal n'est plus en mesure d'appeler toutes les personnes positives. Vous recevez néanmoins un sms avec un lien. En cliquant dessus, vous pouvez remplir le formulaire en ligne. Après l'avoir rempli, vous recevrez par email une décision d'isolement (justificatif pour employeur ou école) dans les 48h.
  • Si vous n'avez pas reçu de sms, vous pouvez appeler la hotline (jusqu'à 13 minutes d'attente, soyez patient).
  • Si, après 48h, vous n'avez pas reçu votre décision d'isolement et que vous en avez besoin, vous pouvez appeler la hotline (jusqu'à 13 minutes d'attente, soyez patient)
Lorsque vous êtes cas contact :

Si vous vivez sous le même toit (famille, colocataire, etc.) ou avez des contacts intimes avec une personne positive et n'avez pas été guéri ou vacciné dans les 4 derniers mois :

  • Vous mettre en quarantaine durant 5 jours.
  • La personne positive avec qui vous avez été en contact a dû vous annoncer au service du médecin cantonal.
    Vous avez ainsi reçu un sms avec un lien. Si vous avez besoin d'une attestation de quarantaine (justificatif pour employeur ou école), cliquer sur le lien et remplir le formulaire en ligne. Vous recevrez l'attestation par email dans les 48h. Si vous n'avez pas reçu de sms, vous pouvez contacter la hotline.
  • Surveiller votre état de santé.
  • Vous tester au moindre symptôme.
  • Appliquer avec la plus grande rigueur les mesures de protection

Si vous avez été en contact avec une personne positive (mais ne vivez pas sous le même toit ou n'avez pas eu de relation intime) :

  • Surveiller votre état de santé.
  • Vous tester au moindre symptôme.
  • Eviter les contacts étroits sociaux, privés ou professionnels.
  • Appliquer avec la plus grande rigueur les mesures de protection.

Dans tous les cas, si vous observez une dégradation de votre état de santé, contactez votre médecin traitant ou le 144.

Dernière modification
13 janvier 2022
Cette page vous a-t-elle aidé ?