COVID-19 - Restrictions, fermetures et autres mesures

8. Protection des employés

L’employeur garantit que les employés puissent respecter les recommandations sanitaires (hygiène et distance). Les principes STOP (substitution, technique, organisation, personnel), continuent de s'appliquer, l’employeur prend des mesures telles que la possibilité de travailler à domicile (le télétravail n'est plus obligatoire mais reste recommandé), la mise en place de séparations physiques, la séparation des équipes, l’aération régulière, le port d’un masque facial.

Il n'est plus obligatoire de porter le masque sur le lieu de travail mais il appartient à l'employeur de décider où et quand le port du masque reste nécessaire.

Les employés qui sont en contact avec des consommateurs, des clients ou des visiteurs doivent porter un masque à l’intérieur (par ex. restaurant ou commerce de détail). Le masque n'est plus obligatoire à l'extérieur, sauf si l'employeur en décide autrement pour des raisons spécifiques de protection de ses employés.

Les employeurs peuvent demander à leurs employés de présenter un certificat si cela leur permet de définir des mesures de protection appropriées ou de mettre en œuvre des plans de dépistage. Les informations relatives au statut immunitaire ou au résultat du dépistage ne peuvent être utilisées à d’autre fin.

L’utilisation du certificat et les mesures qui en découlent doivent faire l’objet d’une consultation auprès des salariés (il s’agit de la consultation de la commission du personnel ou des collaborateurs directement dans les petites structures) afin de récolter l'avis du personnel, permettre à ce dernier d'exprimer son avis, faire des éventuelles contre-proposition aux mesures préconisées qui pourraient être mises en place après la vérification du personnel qui dispose d'un certificat Covid.

Voir aussi: 

COVID-19 : Directive concernant le port du masque sur le lieu de travail

Dernière modification
14 septembre 2021
Vos remarques nous aideront à améliorer le site.