COVID-19 - Restrictions, fermetures et autres mesures

1. L'essentiel en bref

Liste des arrêtés du Conseil d'Etat

Ordonnance fédérale (modification du 14 avril 2021)

Lors de sa séance du 14 avril 2021, le Conseil fédéral a décidé de faire un pas supplémentaire en autorisant de nouveaux  assouplissements. A compter du lundi 19 avril, moyennant certaines restrictions, il est de nouveau possible : 

  • d’organiser des manifestations de professionnels devant un public limité, par exemple dans les stades, les cinémas ou les salles de concert et de théâtre.
  • d’effectuer des activités sportives, y compris certaines compétitions, et culturelles à l’intérieur.
  • d’exploiter les espaces extérieurs (terrasses) des bars & restaurants.

Toutes les activités à nouveau autorisées doivent – à quelques exceptions près – se pratiquer en portant le masque et en respectant les distances requises.   

Arrêté cantonal (modification du 16 avril 2021)

Le 16 avril 2021, le Conseil d'Etat a adapté son arrêté d'application sur les mesures COVID afin de tenir compte de ces nouveaux assouplissements et de la prolongation des autres restrictions. La validité de l'arrêté a été prolongée jusqu'au 31 mai 2021.

    Annexes 

    Annexe1 - Mesures relatives aux prestataires de service impliquant un contact physique et aux professionnels de la santé

    Les prestataires de services impliquant un contact physique et les professionnels de la santé mettent en œuvre et font respecter les mesures suivantes:

    • Elaborer un plan de protection
    • Recevoir les clients ou les patients uniquement sur rendez-vous
    • Organiser les rendez-vous pour éviter un contact entre les clients ou les patients
    • Organiser l’espace pour garantir une distance physique d’au minimum 1 mètre 50 entre les clients ou les patients
    • Mettre à disposition du gel hydroalcoolique à l'entrée, à la sortie ainsi qu'aux espaces d’échange (réception, salle d’attente, accueil)
    • Signaler par affichage les mesures sanitaires (port du masque obligatoire, désinfection des mains, distance interpersonnelle)
    • Indiquer que le port du masque est obligatoire

     

    Annexe 2 - Mesures relatives à la protection des employés 

    Les employeurs mettent en œuvre et font respecter les mesures suivantes : 

    • Signaler par affichage à l'entrée ainsi que dans les lieux communs les mesures sanitaires à observer 
    • Organiser sur le lieu de travail des espaces de désinfection régulière des mains (point d’eau muni de savon ou distributeur de gel hydroalcoolique)
    • Mettre à disposition du gel hydroalcoolique en particulier dans les locaux communs (photocopieuse, machine à café, salle de conférence, etc.). 
    • Imposer le port du masque dans les espaces clos sauf dans les bureaux individuels (ATTENTION : depuis le 18 janvier 2021 l'ordonnance fédérale impose le port du masque obligatoire dans les espaces clos où se tiennent plus d'une personne)
    • Aérer régulièrement les locaux lorsque cela est possible
    • Désinfecter régulièrement les surfaces communes, tels que les tables et chaises des salles de réunion, les plans de travail, les poignées de porte, photocopieurs, imprimantes
    • Assurer le port du masque par chacun dans les zones accessibles au public ou fréquentés par des tiers, y compris sur des lieux de travail extérieur

     

    Annexe 3 - Mesures visant les commerces de détail 

    Limitation d'accès et contrôle de la densité
    Les exploitants des commerces de détail, ou leur remplaçant, doivent limiter l'accès des espaces dans lesquels les personnes peuvent se déplacer librement comme suit :

    • les magasins avec une surface de vente de 40m2 au plus peuvent accueillir au maximum 3 clients en même temps
       
    • les magasins avec une surface de vente de plus de 40m2 qui réalisent au moins 2/3 de leur chiffre d’affaires avec la vente de denrées alimentaires sont soumis aux règles suivantes :
      1. 10 mètres carrés par client
      2. mais 5 clients autorisés au minimum
       
    • les magasins avec une surface de vente de plus de 40 m2 qui réalisent moins de 2/3 de leur chiffre d’affaires avec la vente de denrées alimentaires sont soumis aux règles suivantes :
    Magasins avec une surface de vente comprise entre 41 et 500 m2 10m2  10m2/client mais 5 clients autorisés au minimum
    Magasins avec une surface de vente comprise entre 501 et 1500 m2 15m2/client mais 50 clients autorisés au minimum
    Magasins avec une surface de vente de 1500 m2 ou plus 25m2/client mais 100 clients autorisés au minimum
    • dans les établissements où se trouvent plusieurs magasins dont la surface totale de vente dépasse 10'000 m2 (centres commerciaux), le nombre total de clients présents dans le centre commercial ne peut pas dépasser la somme du nombre de clients autorisés dans les différents magasins ouverts.
    Interdire l'entrée aux clients lorsque la densité maximale est atteinte
    Séparer, lorsque cela est possible, les flux entrants et sortants, notamment en période d’affluence
    Empêcher tout regroupement de personnes, tant à l'extérieur du magasin (organiser la file d'attente, indiquer les distances à respecter), que à l’intérieur notamment devant les ascenseurs, au niveau des escalators, à l'approche des caisses ou aux abords de certains rayons ou étals (fruits et légumes, jouets, cosmétique, produits festifs)
    Afficher, à l'entrée et à l'intérieur des ascenseurs, le nombre maximal de personnes admises, de manière à ce que la distance interpersonnelle soit maintenue

    Eliminer tous les goulots d'étranglement susceptibles de ralentir le flux de la clientèle et de rapprocher les personnes entre elles

    Renoncer sans exceptions aux actions et promotions qui génèrent un afflux de clients vers un secteur du commerce et des interactions superflues, de type « ventes flash », « dégustations », « séances de dédicace » ou « emballage de cadeaux » ainsi qu'aux animations de type « visite du Père Noël ».

    Solution/gel hydroalcoolique et hygiène des mains

    Les exploitants des commerces de détail, ou leur remplaçant, doivent :

    • mettre à disposition de leur clientèle des distributeurs, si possible sans contact ou
    • actionnables au pied, contenant de la solution ou du gel hydroalcoolique
    • s'assurer que les distributeurs contiennent en permanence de la solution désinfectante ou du gel hydroalcoolique autorisés par l'OFSP ou conformes aux normes de la décision générale de l'OFSP du 28 février 2020 (à aucun moment la solution ou le gel ne doivent être dilués avec d'autres substances), correctement étiquetés et que leur distribution n'est pas entravée par un mauvais fonctionnement du distributeur;
    • placer les distributeurs de manière visible pour les clients aux entrées et aux sorties des installations et établissements;
    • s'assurer qu’aucune personne ne pénètre dans l’installation ou l’établissement sans désinfection préalable des mains.

    Les personnes doivent se désinfecter les mains à l'entrée d'une installation ou d'un
    établissement.

    La clientèle et le personnel ne doivent pas :

    • manipuler la marchandise sans s'être désinfecté les mains
    • toucher son visage ou son masque tout en manipulant de la marchandise ou tout en servant la clientèle. Auquel cas, il faut immédiatement se désinfecter les mains
    • toucher les moyens de paiement sans se désinfecter les mains avant et après (argent liquide, terminal)
    • tester ou appliquer des produits sur la peau (parfums, cosmétiques, maquillage) lorsque cela implique un contact interpersonnel ou que la distance interpersonnelle de 1.5 mètre ne  peut pas être respectée.

    Le port de gants ne dispense pas des règles précitées. En cas de port de gants, ceux-ci doivent être désinfectés au même titre que les mains.

    Masques

    • La clientèle et le personnel, même s’il est déjà protégé par un dispositif vitré ou équivalent, doivent porter le masque en permanence dans les espaces accessibles au public dès l'entrée dans l'installation ou l'établissement;
    • Les travailleurs peuvent être autorisés à retirer leur masque (par exemple dans les zones de stock ou dans les lieux de pause) sous réserve qu'ils soient seuls.

    Les exploitants des commerces de détail, ou leur remplaçant doivent :

    • s’assurer que les employés comme la clientèle portent un masque et le portent correctement (à la fois sur le nez et sur la bouche)
    • renoncer sans exception aux actions tels que "dégustations" ou "application test de produits" (cosmétiques, maquillage) qui impliquent le retrait momentané du masque ainsi qu'un contact interpersonnel rapproché.

    Sont exemptés de porter un masque :

    • les enfants avant leur douzième anniversaire
    • les personnes qui ne peuvent pas porter de masque pour des raisons particulières notamment médicales, en lien avec une situation de handicap ou pour communiquer avec une personne sourde ou malentendante.

    Il peut être demandé d’enlever brièvement le masque à des fins d’identification.

    On entend par masques les masques d’hygiène ou les masques en tissu portant si possible le label Testex. Les masques "faits maison" ou confectionnés soi-même, les visières, les masques avec valve, les écharpes et les autres vêtements ne sont pas considérés comme des masques. Le masque doit être porté correctement en couvrant à la fois le nez et la bouche.

    Nettoyage

    Les exploitants des commerces de détail, ou leur remplaçant doivent :

    • s’assurer du nettoyage régulier des poignées de panier et des barres de caddies ou mettre à disposition de la clientèle des solutions de nettoyage, du papier et des poubelles (avec couvercle automatique sans contact ou actionnable au pied) de manière à ce que les clients puissent désinfecter ces surfaces
    • s'assurer que les autres surfaces fréquemment touchées par la clientèle (bornes et écrans tactiles, claviers, scanners, poignées de portes, boutons d'ascenseur, rambardes d'escalier, etc.) soient nettoyées plusieurs fois par jour avec du savon ou un produit de nettoyage courant.

    Aménagements et adaptations

    • Les surfaces fréquemment touchées par les mains de la clientèle ou du personnel (portes, poignées, boutons, claviers, écrans tactiles) sont limitées au maximum (par exemple : en laissant les portes ouvertes).

    Lorsque c'est possible, ces surfaces sont :

    • remplacées par des systèmes automatiques (détecteurs de mouvements ou leviers actionnés par le pied ou par le coude)
    • remplacées par des systèmes individuels pour le personnel (télécommandes, clef faisant office de poignée, téléphone cellulaire faisant office de terminal de paiement).

    A défaut de telles adaptations, il est recommandé d'installer à proximité :

    • des distributeurs automatiques et sans contact de solution/gel hydroalcoolique pour les mains
    • ou des distributeurs de lingettes papier et de grandes poubelles (avec couvercle à ouverture automatique ou actionné par le pied).

    Ventilation

    Les exploitants des commerces de détail, ou leur remplaçant, doivent aérer ou ventiler
    correctement les locaux recevant la clientèle de manière à renouveler régulièrement l’air
    intérieur.
    Une attention particulière doit être portée à la ventilation ou à l’aération dans les
    locaux ou emplacements suivants : Toilettes; Vestiaires; Cabines d'essayage.

    Affichage

    • Les exploitants des commerces de détail, ou leur remplaçant sont tenus de poster à l'entrée et aux caisses les affichettes de l'Etat de Genève (à défaut un affichage reprenant les mêmes informations) rappelant la conduite à observer par le personnel et la clientèle (obligations).

     

    Annexe 4 – Mesures visant les espace intérieurs et extérieurs des installations et des établissements accessibles au public, autres que les commerces de détail 

    Distance, limitation d'accès et contrôle de la densité
    Les exploitants ou leur remplaçant des espaces intérieurs et extérieurs des installations et des établissements accessibles au public qui par leur destination implique une liberté de circulation, autres que les commerces de détail et autres que les installations où s’exercent des activités culturelles (art. 15) ou sportives (art. 16) ou impliquant des enfants et adolescents nés en 2001 ou après, doivent :

     

    • veiller que, chacune des personnes présentes (personnel, visiteurs; ci-après les personnes) dispose d'au moins 10m2 sur la surface totale au sol disponible permettant de respecter en tout temps la distance de sécurité de 1,5 mètres (mais 5 personnes au moins sont autorisées) et que, dans les installations et établissements d’une surface d’au maximum 30 m2, chaque personne dispose d’au moins 6 mètres carrés. Interdire l'entrée aux personnes lorsque la densité maximale est atteinte
    • séparer, lorsque cela est possible, les flux entrants et sortants, notamment en période d’affluence
    • empêcher tout regroupement de personnes, tant à l'extérieur (organiser la file d'attente, indiquer les distances à respecter), qu'à l’intérieur notamment devant les ascenseurs, au niveau des escalators, à l'approche des guichets ou à l'intérieur de certaines salles
    • afficher, à l'entrée et à l'intérieur des ascenseurs, le nombre maximal de personnes admises, de manière à ce que la distance interpersonnelle soit maintenue
    • éliminer tous les goulots d'étranglement susceptibles de ralentir le flux des personnes et de rapprocher les personnes entre elles
    • renoncer sans exceptions aux animations qui génèrent un afflux de personnes vers un secteur et des interactions superflues.

    Solution/gel hydroalcoolique et hygiène des mains 
    Les exploitants ou leur remplaçant doivent :

    • mettre à disposition des visiteurs des distributeurs, si possible sans contact ou actionnables au pied, contenant de la solution ou du gel hydroalcoolique
    • s'assurer que les distributeurs contiennent en permanence de la solution désinfectante ou du gel hydroalcoolique autorisés par l'OFSP ou conformes aux normes de la décision générale de l'OFSP du 28 février 2020 (à aucun moment la solution ou le gel ne doivent être dilués avec d'autres substances), correctement étiquetés et que leur distribution n'est pas entravée par un mauvais fonctionnement du distributeur;
    • placer les distributeurs de manière visibles pour les personnes qui fréquentent l'espace aux entrées et aux sorties des installations et établissements;
    • s'assurer qu’aucune personne ne pénètre dans l’installation ou l’établissement sans désinfection préalable des mains.

    Toute personne qui entre dans l'espace intérieur doit se désinfecter les mains à l'entrée d'une installation ou d'un établissement.

    Masques

    • les visiteurs et le personnel, même s’il est déjà protégé par un dispositif vitré ou équivalent, doivent porter le masque en permanence dans les espaces accessibles au public dès l'entrée dans l'installation ou l'établissement
    • les travailleurs peuvent être autorisés à retirer leur masque (par exemple dans les zones de stock ou dans les lieux de pause) sous réserve qu'ils soient seuls ou que les distances de sécurité soient respectées.

    Les exploitants ou leur remplaçant doivent :

    • s’assurer que les employés comme les visiteurs portent un masque et le portent correctement (à la fois sur le nez et sur la bouche)

    Il peut être demandé d’enlever brièvement le masque à des fins d’identification.

    Nettoyage

    Les exploitants ou leur remplaçant doivent :

    • s'assurer que les surfaces fréquemment touchées par les visiteurs (bornes et écrans tactiles, claviers, poignées de portes, boutons d'ascenseur, rambardes d'escalier, etc.) soient nettoyées plusieurs fois par jour avec du savon ou un produit de nettoyage courant.

    Aménagements et adaptations

    • les surfaces fréquemment touchées par les mains des visiteurs ou du personnel (portes, poignées, boutons, claviers, écrans tactiles) sont limitées au maximum (par exemple : en laissant les portes ouvertes). 

    Lorsque c'est possible, ces surfaces sont :

    • remplacées par des systèmes automatiques (détecteurs de mouvements ou leviers actionnés par le pied ou par le coude)
    • remplacées par des systèmes individuels pour le personnel (télécommandes, clef faisant office de poignée, téléphone cellulaire faisant office de terminal de paiement).

    A défaut de telles adaptations, il est recommandé d'installer à proximité :

    • des distributeurs automatiques et sans contact de solution/gel hydroalcoolique pour les mains
    • ou des distributeurs de lingettes papier et de grandes poubelles (avec couvercle à ouverture automatique ou actionné par le pied).

    Ventilation

    • les exploitants, ou leur remplaçant, doivent aérer ou ventiler correctement les locaux recevant le public de manière à renouveler régulièrement l’air intérieur;
    • une attention particulière doit être portée à la ventilation ou à l’aération dans les locaux ou emplacements suivants : toilettes, vestiaires.

    Affichage

    • Les exploitants ou leur remplaçant sont tenus de poster à l'entrée et aux caisses/guichet de réception les affichettes de l'Etat de Genève (à défaut un affichage reprenant les mêmes informations) rappelant la conduite à observer par le personnel et les visiteurs (obligations).


     

    Annexe 5 – Mesures visant les installations et les établissements offrant des consommations

    Limitation d'accès et contrôle des distances
    Les exploitants ou leur remplaçant doivent : 

    • limiter le nombre de personnes par table à 4, sauf s’il s’agit de parents avec leurs propres enfants
    • garantir une distance minimale de 1.5 mètres entre chaque groupe de clients ou installer des séparations efficaces
    • réceptionner chaque client ou chaque groupe de clients à l'entrée de l'établissement (intérieur ou terrasse) pour : 
      1- S'assurer du port du masque et de la désinfection des mains de la clientèle.
      2- orienter la clientèle pour les commandes et les ventes à l'emporter.
      3- placer la clientèle et collecter les données de chaque client selon le plan de table de l'établissement. La collecte de données doit obligatoirement s'effectuer avec un dispositif d'identification numérique. Lorsqu'il n'est pas possible de garantir la collecte des données de chaque client selon la table identifiée et l’heure, seule la vente à l'emporter est autorisée.
    • séparer, lorsque cela est possible, les flux entrants et sortants, notamment en période d’affluence
    • empêcher tout regroupement de personnes, tant à l'extérieur (organiser la file d'attente, indiquer les distances à respecter), que à l’intérieur
    • afficher sur la porte des lavabos et cabinets de toilettes le nombre maximum de personnes autorisé à l'intérieur en garantissant le respect d'au moins 4m2 par client dans ces espaces ou la limitation à un seul client
    • renoncer sans exceptions aux activités accessoires à l'offre de consommation ainsi qu'aux animations et jeux
    • diffuser uniquement une musique d’ambiance (maximum 75dB)
    • interdire l'accès aux personnes qui n'entrent pas pour consommer (vente de fleurs, chants de l'escalade, chants de Noël, mendicité).

    Solution/gel hydroalcoolique et hygiène des mains 

    Les exploitants ou leur remplaçant doivent : 

    • aux entrées et aux sorties des installations et établissements, mettre à disposition de la clientèle des distributeurs, si possible sans contact ou actionnables au pied, contenant de la solution ou du gel hydroalcoolique
    • placer, sur chaque table et au comptoir, un flacon pompe de solution ou de gel hydroalcoolique (veiller à ne pas poser de flamme à proximité tels que bougie, réchaud)
    • s'assurer que les distributeurs contiennent en permanence de la solution désinfectante ou du gel hydroalcoolique autorisés par l'OFSP ou conformes aux normes de la décision générale de l'OFSP du 28 février 2020 (à aucun moment la solution ou le gel ne doivent être dilués avec d'autres substances), correctement étiquetés et que leur distribution n'est pas entravée par un mauvais fonctionnement du distributeur
    • s'assurer qu’aucune personne ne pénètre dans l’installation ou l’établissement sans désinfection préalable des mains.

    La clientèle doit se désinfecter les mains à l'entrée d'une installation ou d'un établissement.

    Masques

    • la clientèle doit porter un masque dès l'entrée de l'établissement ou l'installation à l’intérieur comme en terrasse et ne peut le retirer qu'une fois assise pour consommer aux places attribuées et doit le remettre pour chacun de ses déplacements
    • le personnel de service, dans les espaces accessibles au public, doit porter le masque en permanence
    • les travailleurs peuvent être autorisés à retirer leur masque (par exemple dans les zones de stock ou dans les lieux de pause) sous réserve qu'ils soient seuls ou que les distances de sécurité soient respectées.

    Les exploitants, ou leur remplaçant, doivent : 

    • s’assurer que les employés comme la clientèle portent un masque et le portent correctement (à la fois sur le nez et sur la bouche);

    Il peut être demandé d’enlever brièvement le masque à des fins d’identification.

    Nettoyage

    Les exploitants, ou leur remplaçant, doivent :

    • s’assurer du nettoyage des tables ou du changement de la nappe entre chaque groupe de clients;
    • s'assurer que les autres surfaces fréquemment touchées par la clientèle (bornes et écrans tactiles, poignées de portes, boutons d'ascenseur, rambardes d'escalier, etc.) soient nettoyées plusieurs fois par jour avec du savon ou un produit de nettoyage courant;
    • s'assurer que les toilettes et lavabos soient nettoyés plusieurs fois par jour avec du savon ou un produit de nettoyage courant ainsi que de la mise à disposition de distributeur de savon, linge dérouleur ou lingette et de poubelle (avec couvercle automatique sans contact ou actionnable au pied).

    Aménagements et adaptations

    • des séparations sont considérées comme efficaces lorsqu'elles répondent aux critères suivants : 
      - dépasser en hauteur le plateau de la table de 70 cm au minimum
      - dépasser sur le plan horizontal le bord de la table de 50 cm au minimum des deux côtés
      - être en métal, en plastique, en verre acrylique, en verre, en bois, en carton ou en tissus épais.
    • les surfaces fréquemment touchées par les mains de la clientèle et du personnel (portes, poignées, boutons, claviers, écrans tactiles) sont limitées au maximum (par exemple : en laissant les portes ouvertes);

    lorsque c'est possible, ces surfaces sont : 

    • remplacées par des systèmes automatiques (détecteurs de mouvements ou leviers actionnés par le pied ou par le coude)
    • remplacées par des systèmes individuels pour le personnel (télécommandes, clef faisant office de poignée, téléphone cellulaire faisant office de terminal de paiement).

    A défaut de telles adaptations, il est recommandé d'installer à proximité : 

    • des distributeurs automatiques et sans contact de solution/gel hydroalcoolique pour les mains
    • ou des distributeurs de lingettes papier et de grandes poubelles (avec couvercle à ouverture automatique ou actionné par le pied).

    Les exploitants ou leur remplaçant doivent :

    • supprimer la nourriture en libre-service comme les buffets ou les paniers de viennoiserie sur les tables
    • supprimer les couverts en libre-service
    • privilégier la présentation sans contact de l'offre de consommation, soit QR code, menu affiché au mur, menu écrit sur tableau noir, etc.

    Les espaces assis de consommation partagés (food court) par plusieurs établissements sont interdits sauf si une gestion commune est mise en place par les exploitants et le respect des normes de protection est garantie (désinfection des mains, collecte de données de chaque client selon table identifiée et heure, distance entre les tables et les groupes, etc.).

    Ventilation

    • les exploitants, ou leur remplaçant, doivent aérer ou ventiler correctement les locaux recevant le public de manière à renouveler régulièrement l’air intérieur. Dans les établissements et dans les salles à manger dépourvus de fenêtre, la porte d'entrée doit rester ouverte ou entrouverte pour créer une aération en continu.

    Affichage

    • les exploitants, ou leur remplaçant sont tenus de poster à l'entrée et à l'intérieur les affichettes de l'Etat de Genève (à défaut un affichage reprenant les mêmes informations) rappelant la conduite à observer par le personnel et la clientèle (obligations).

     

    Annexe 6 - Mesures relatives aux services religieux et autres manifestations religieuses 

    Annexe 6 - Mesures relatives aux services religieux et autres manifestations religieuses 

    Limitation d'accès et contrôle de la densité
    Les officiants des célébrations religieuses (ci-après officiant) ou leurs remplaçants doivent:

    • Limiter l'accès aux célébrations religieuses pour que chacune des personnes présentes (participants, officiants) dispose d'au moins 4 m2 sur la surface totale au sol disponible permettant de respecter en tout temps la distance de sécurité de 1,5 mètres en posture assise ou debout (une signalétique est mise en place pour permettre au public d'identifier rapidement les places ou les espaces autorisés et ceux interdits) ceci jusqu'au nombre maximal de participants autorisé.
    • Collecter les données des participants (nom, prénom, téléphone portable, courriel) par inscription préalable et par voie électronique (CoGa, fichier Excel, formulaire internet).
    •  Limiter le nombre de personnes inscrites par célébration en fonction de la densité maximale autorisée pour chaque lieu de culte (4 m2/personne) et tout en restant dans les limites du nombre maximal de participants autorisés.
    • Interdire l'entrée aux participants lorsque la densité maximale ou la limite du nombre de personnes est atteinte. Si nécessaire mettre en place des moyens auxiliaires pour permettre de suivre la cérémonie hors présentiel (visioconférences, etc.).
    • Interdire l'entrée à toute personne qui présente des symptômes et lui recommander qu'elle se fasse tester dès que possible.
    • Séparer les flux entrants et sortants et prévoir suffisamment de temps entre chaque célébration pour que les participants ne se croisent pas.
    • Empêcher tout regroupement de personnes, tant à l'extérieur qu’à l’intérieur en favorisant par toute mesure la fluidité à l’arrivée et au sortir de la cérémonie et en assurant que les participants ne stationnent pas aux abords du lieu de culte.
    • Eliminer à tout moment, y compris à l’entrée et à la sortie, tous les goulots d'étranglement susceptibles de ralentir le flux des visiteurs et de rapprocher les personnes entre elles.
    • Renoncer aux pratiques cérémonielles qui induisent un regroupement ou un afflux de participants vers un secteur du lieu de culte.

    En cas de pratiques cérémonielles, auxquelles il ne peut être renoncé temporairement, et qui induisent un regroupement ou un afflux de participants vers un secteur du lieu de culte, assurer en tout temps un maintien d’une distance de sécurité de 1,5 mètres : pour le rituel de la communion, par exemple, répartir les emplacements au sein du lieu de culte.

    Solution/gel hydroalcoolique et hygiène des mains

    Les officiants des célébrations religieuses ou leurs remplaçants doivent:

    • Mettre à disposition des participants des distributeurs, si possible sans contact ou actionnables au pied, contenant de la solution ou du gel hydroalcoolique.
    • S'assurer que les distributeurs contiennent en permanence de la solution désinfectante ou du gel hydroalcoolique autorisés par l'OFSP ou conformes aux normes de la décision générale de l'OFSP du 28 février 2020 (à aucun moment la solution ou le gel ne doivent être dilués avec d'autres substances), correctement étiquetés et que leur distribution n'est pas entravée par un mauvais fonctionnement du distributeur.
    • Placer les distributeurs de manière visible pour les participants aux entrées et aux sorties des lieux de culte.
    • S'assurer qu’aucune personne ne pénètre dans le lieu de culte sans désinfection préalable des mains (contrôle visuel direct de la désinfection de chacun).
    • Les participants doivent se désinfecter les mains à l'entrée et à la sortie du lieu de culte.
    • Les gants ne sont pas recommandés. Le port des gants ne dispense pas des règles précitées car ceux-ci peuvent aussi être source de contamination.

    Masques

    • Les participants doivent porter le masque en permanence dans les espaces accessibles au public dès l'entrée dans le lieu de culte sauf aux brefs instants nécessaires pendant la communion pour la consommation personnelle de la nourriture consacrée.
    • Lors des cérémonies et à condition que la distance de sécurité soit strictement respectée, les officiants et les personnes qui participent à l’organisation de la cérémonie sont autorisés à retirer le masque pour la consommation personnelle de la nourriture consacrée pendant la communion et lorsqu’ils s’adressent à l’assemblée des participants (prêche, sermon, prière, invocation, etc.), auquel cas il convient d'utiliser un micro.
    • Les officiants et les personnes qui participent à l’organisation de la cérémonie peuvent être autorisés à retirer leur masque dans les locaux annexes sous réserve qu'ils soient seuls.
    • Les officiants et les personnes qui participent à l’organisation de la cérémonie doivent:
    • S’assurer que les participants portent un masque et le portent correctement (à la fois sur le nez et sur la bouche).

    Il peut être demandé d’enlever brièvement le masque à des fins d’identification.

    Nettoyage

    Les officiants et leur remplaçant doivent:

    • S'assurer que les surfaces fréquemment touchées (supports, tables et objets servant à la cérémonie, poignées de portes, rambardes, bancs/chaises, toilettes, etc.) soient nettoyées avant et après chaque cérémonie avec du savon ou un produit de nettoyage courant

    Aménagements et adaptations

    • Les enfants doivent être, tout au long de la cérémonie, encadrés par les personnes adultes qui les accompagnent
    • Les livres, documentations, objets cérémoniels et tout autre objet mis à disposition des participants doivent être proscrits;
    • Si nécessaire, ils seront remplacés par des documents ou objets à usage individuel et unique et non interchangeables (par exemple, photocopies de prières);
    • Les participants sont priés d’amener leur propre livre et objets cérémoniels pour leur usage exclusif durant la célébration (par exemple, tapis de prière, chapelet);
    • Les pratiques cérémonielles impliquant un contact interpersonnel (par exemple, poignée de main ou imposition des mains, étreinte, etc.), un échange d’objet (livre sacré, corbeille pour la quête, etc.), un contact avec une surface ou objet partagé (par exemple, icône, calice, etc.), un liquide (par exemple, ablutions, bénitier, baptistaire, etc.) sont interdites;
    • Les pratiques cérémonielles qui peuvent être adaptées pour éviter tout contact direct ou par le biais d'objet peuvent être envisagées moyennant le strict respect des règles sanitaires. Par exemple, consécration d’hosties/de pain préalablement emballés en sachets individuels ou de vin/jus en petits gobelets individuels pour distribution aux participants lors de la communion. A défaut, la pratique n'est pas autorisée;
    • Un chanteur professionnel est autorisé à chanter, moyennant un plan de protection adapté; 
    • Les chorales amateures ou professionnelles, sont proscrites; 
    • L’utilisation d’instruments à vent n'est possible que si le musicien dispose d'au moins 25 mètres carrés; 
    • Les prières peuvent être psalmodiées par les officiants, pour autant que la distance d'au moins 3 mètres soit possible entre les officiants eux-mêmes et entre les officiants et le public
    • Les prières sont psalmodiées par l’assemblée des participants, avec port du masque;
    • Les surfaces, fréquemment touchées par les personnes présentes (portes, poignées, etc.) sont limitées au maximum (par exemple : en laissant les portes ouvertes) et désinfectées périodiquement. En particulier, les micros, qu’ils soient fixes ou mobiles, seront soit réservés à un usage individuel, soit désinfectés entre chaque orateur.

    Aération

    • Les lieux servant à la célébration doivent être aérés correctement de manière à renouveler régulièrement l’air intérieur (ouvrir portes et fenêtres et favoriser le renouvellement naturel d'air).
    • Cette aération doit être renforcée, en termes d’ampleur (nombre plus important de portes et de fenêtres ouvertes) et de durée, pendant chaque cérémonie et entre chaque cérémonie si plusieurs cérémonies se déroulent à la suite. Un intervalle minimum de 10 minutes doit être réservé à l’aération.
    • Une attention particulière doit être portée à la ventilation ou à l’aération dans les locaux ou emplacements suivants : toilettes, vestiaires.

    Information

    Les règles d’hygiène, de port du masque, de distance physique et les règles sanitaires spécifiques au déroulement de la cérémonie doivent être rappelées lors de l’inscription et en ouverture de chaque célébration.

     

     

    Affichage obligatoire

    Set pour les commerces de détail

    Set pour les musées et bibliothèques

     

      Dernière modification
      11 mai 2021
      Vos remarques nous aideront à améliorer le site.