COVID-19 - Professionnels santé et réseau de soins

5. Vaccination professionnels santé et socio-sanitaire

La vaccination se fait à titre volontaire, à la demande du candidat ou de la candidate au vaccin.

Après un test COVID-19 positif (PCR et antigénique rapide uniquement), une dose unique à 6 mois suffit pour être protégé efficacement pour une personne en bonne santé, et dès 3 mois pour une personne vulnérable. 

Depuis le 26 mai, les sérologies (détermination d’anticorps IgG contre le SARS-CoV-2) sont acceptées comme preuve d'infection antérieure. Il n’est pas recommandé d’effectuer une sérologie avant la 1ère dose de vaccin pour déterminer le schéma de vaccination : elle n’est pas nécessaire pour la sécurité et l’efficacité de la vaccination. Le coût des analyses sérologiques ne sont pris en charge que si elles sont ordonnées par l’autorité cantonale compétente.

En cas de sérologie positive, une dose de vaccin est suffisante pour être pleinement vacciné. Si la date de l’infection n’est pas connue, un intervalle minimal de 2 semaines est à respecter entre une sérologie positive et la vaccination. 

Une deuxième dose est recommandée pour les personnes immuno-supprimées selon le schéma vaccinal en vigueur. 
 

Qui est concerné ?

  • Le personnel de santé qui travaille en milieu hospitalier, dans d'autres services (y compris cliniques de réadaptation) ou dans les soins à domicile et les cabinets médicaux
  • Le personnel de santé militaire (hors services d’urgence)
  • Le personnel de santé qui travaille dans les cabinets dentaires, dans le domaine de la thérapie ambulatoire (physiothérapie, ostéopathie, chiropratique)
  • Les sages-femmes en ambulatoire
  • Les personnes travaillant en ergothérapie ou logopédie ambulatoire ou dans les pharmacies
  • Les techniciens médicaux au contact direct avec des patients
  • Le personnel qui travaille dans les lieux communautaires de personnes avec handicap
  • Le personnel des institutions socio-sanitaires genevoises que la direction aura identifié comme étant prioritaire du fait de son contact rapproché avec les patients ou résidents vulnérables en lieux de vie communautaire.

 

Où se faire vacciner ?

Si le lieu de travail est un site de vaccination (pour la population et/ou les résidents), la vaccination a lieu sur place. La direction de votre établissement est chargée d’organiser votre vaccination en son sein.

Si le lieu de travail n'est pas un site de vaccination, la vaccination a lieu dans un centre de vaccination. Vous devez vous inscrire sur la plateforme vaccinale.

 

Comment s'inscrire en tant qu'ayant droit prioritaire ?

Si votre lieu de travail est un site de vaccination, la direction de votre établissement est chargée d’organiser votre vaccination en son sein. Vous n'avez besoin, ni d'une autorisation, ni de vous inscrire sur la plateforme d'inscription à la vaccination.
En cas d'inscription préalable à titre individuel sur la plateforme d'inscription à la vaccination, cette inscription est enregistrée et reste valide. Il ne faut, ni vous désinscrire, n'y vous réinscrire.

 

  1. Si vous travaillez à Genève et faites partie des ayants droits mentionnés dans la rubrique Qui est concerné, inscrivez-vous sur la plateforme dédiée.
  2. Complétez les informations en cochant Oui à la question Dans votre métier, êtes-vous en contact avec des patients (personnel de santé) ou des personnes vulnérables* (personnel d’encadrement)? afin que votre inscription soit considérée comme prioritaire.
  3. Vous recevrez une confirmation de rendez-vous par SMS et vous vous présenterez dans le centre de vaccination assigné, muni de votre :
    a) Carte d'identité
    b) Carte d'assurance
    c) Légitimation

    La légitimation est l'un de ces 3 documents :
    Le droit de pratiquer ou l'autorisation d'exercer pour les professionnels de la santé
    La carte de membre de l'association professionnelle genevoise de laquelle vous faites partie (AMG, AMDG, PharmaGenève, ASI, association des  logopédistes, des physiothérapeutes, des ostéopathes, des chiropraticiens, des sages-femmes, etc.).
    Ou l'original de l'autorisation de vaccination prioritaire nominative délivrée par la direction de votre lieu de travail ou par la direction générale de la santé.

Ces documents devront être présentés à l'entrée du centre de vaccination.
Il est rappelé que la falsification de ces documents constitue une infraction poursuivie d'office. 

 

Comment obtenir une autorisation de vaccination prioritaire ?

Si votre lieu de travail est un site de vaccination, la direction de votre établissement est chargée d’organiser votre vaccination en son sein. Vous n'avez besoin, ni d'une autorisation, ni de vous inscrire sur la plateforme d'inscription à la vaccination
Professionnel de la santé et personnel associé au milieu socio-sanitaire 

Votre employeur demande un exemplaire du formulaire d'autorisation de vaccination prioritaire à l'adresse électronique dgs.autorisation-vaccin@etat.ge.ch. Votre employeur est chargé de compléter le document (nom, prénom, date de naissance, nom de l'institution, tampon et signature de la direction). L'original de cette autorisation de vaccination prioritaire nominative vous est remise pour autant que vous en ayez fait la demande.

Professionnel de la santé travaillant de manière libérale, disposant d'une autorisation de pratiquer et qui n'est pas membre d'une association professionnelle genevoise
Vous devez utiliser l'adresse électronique dgs.autorisation-vaccin@etat.ge.ch pour adresser votre demande. Après vérification, une autorisation nominative vous est délivrée par la direction générale de la santé.
 

Attestation de vaccination pour le personnel de santé

Une attestation est délivrée par le centre de vaccination lors de chaque vaccin : la première est une attestation intermédiaire de vaccination, la seconde attestation donne un récapitulatif sur les deux doses. Elle informe sur le lot vaccinal employé dans le cadre de la vaccination contre la COVID-19, le nom de la personne vaccinée et la date d'administration des deux doses.

Les personnes, qui ne se font injecter qu'une dose de vaccin, ne reçoivent que l'attestation de la première dose.

L'attestation de vaccination n'a pas de valeur légale, notamment en ce qui concerne le passage des frontières et le voyage international. Si vous devez voyager ou traverser des frontières, seuls les tests de dépistage sont actuellement reconnus. 

Avant tout déplacement transfrontalier, nous vous invitons à vous renseigner, soit auprès des autorités consulaires du pays dans lequel vous comptez vous rendre, soit auprès des autorités délivrant le titre de transport que vous avez acquis pour ce voyage, sur les modalités pour pouvoir traverser la frontière (type de tests reconnus, exigences éventuelles de quarantaines).

Voyageurs et quarantaine

Dernière modification
2 juin 2021
Vos remarques nous aideront à améliorer le site.