COVID-19 - Economie et emploi

3. Demander une avance de liquidités

Cautionnements exceptionnels de crédits bancaires

La Fondation d'aide aux entreprises (FAE) propose, notamment en application de la loi sur l'aide aux entreprises du 1er décembre 2005 et sous réserve de satisfaire aux conditions fixées, des soutiens financiers aux indépendant-e-s et aux entrepreneurs-euses du canton de Genève, fragilisés par la crise économique liée à la pandémie de coronavirus.

Un prêt direct, sans intérêt, sans garantie et remboursable en principe sur 7 ans, peut être octroyé par la FAE, sous réserve que les critères d'éligibilité soient remplis. Toutes les entreprises établies et déployant leurs activités principalement dans le canton de Genève, y compris les associations ou autres formes juridiques peuvent bénéficier de cette aide. Les activités en question doivent en outre produire des effets sur la création ou le maintien des emplois dans le canton de Genève. Pour obtenir ce soutien, l'entreprise devra démontrer que sa situation passagère de manque de liquidités est liée à la crise majeure, apporter la preuve que son activité économique a subi un dommage lié spécifiquement à la crise majeure, et enfin justifier, de manière plausible, que son modèle d'affaires est viable à long terme.

Pour les demandes de microsociétés, en mars 2020, une procédure complémentaire a été mise en place afin d’octroyer des prêts de première nécessité via la Fondation d’Aide aux Entreprises (FAE). Ce traitement extrêmement simplifié permet de réduire le délai de traitement de leurs dossiers complets, envoyés électroniquement, en tenant compte des spécificités de cette catégorie d’entreprises. L’évolution de la situation sanitaire, caractérisée par une reprise progressive de l’activité économique, entraine la fin de ce processus simplifié.
C’est pourquoi les microentreprises souhaitant encore bénéficier de cette procédure sont invitées à déposer leur dossier via le site de la FAE avant le 30 juin 2021. Par la suite, elles pourront toujours déposer une demande de prêt mais le feront via la procédure applicable à l’ensemble des entreprises genevoises. Plus d’informations sur le site de la FAE

Cautionnements de crédits bancaires et ponts de trésorerie du nouveau programme d'aide aux entreprises

En vertu de la loi votée le 29 janvier 2021 par le Grand Conseil, la FAE peut désormais, conformément au nouveau programme d'aide aux entreprises genevoises, réaliser du cautionnement de crédits bancaires.

Le 24 mars 2021, le Conseil d'Etat a décidé de mettre à disposition des commerçant-e-s du canton de Genève des ponts de trésorerie destinés à payer les marchandises nécessaires au réapprovisionnement des stocks qui font vivre les magasins. Il a pour ce faire demandé à la Fondation d'aide aux entreprises (FAE) d'adapter son règlement interne, relatif à l'utilisation de la limite de crédit dédiée aux besoins de trésorerie des entreprises pour des raisons exceptionnelles. 

Ce type de financement vise à aider les acteurs-trices du secteur du commerce à renouveler les produits qu'elles-ils souhaitent mettre en vente et, ainsi maintenir leur activité dans les mois à venir. Les ponts de trésorerie ainsi consentis seraient remboursables en principe après deux ans, au lieu de sept habituellement. Plus d'informations sur ce type de financement ici.

Pour obtenir des informations détaillées concernant ces prestations extraordinaires, veuillez cliquer ici

Pour les entreprises établies sur le territoire de la Ville de Genève

La Fondation communale pour le développement des emplois et du tissu économique en ville de Genève (Fondetec) peut également attribuer des prêts, sans intérêt, aux entreprises, aux indépendants et aux sociétés unipersonnelles.

Informations détaillées et demande de prêt à la Fondetec  

Et pour les start-up?

Le canton de Genève met en place un dispositif d'urgence pour aider les start-up en difficulté suite à la crise du coronavirus. Ainsi, la Fondation genevoise pour l'innovation technologique (FONGIT) est dotée d'un capital supplémentaire de 3 millions de francs, exclusivement dévolu à l'octroi de "crédit relais" à destination des jeunes pousses, le temps que les investisseurs privés soient de nouveau opérationnels, soit pour une période allant de 6 à 8 mois. La FONGIT, par ailleurs premier incubateur de Suisse, pourra accorder des prêts directs à 0%, remboursables dès 2022 et calculés sur 20% du montant total levé par la start-up au cours des trois dernières années, à travers des investissements privés ou des emprunts non convertibles en actions. Ceci, pour autant que l'entreprise en démarrage ait été créée il y a moins de cinq ans, qu'elle soit active dans le développement d’une innovation technologique facilitant la mise en œuvre d’au moins un des objectifs du développement durable (SDGs), en particulier dans le domaine médical ou environnemental, et que le soutien financier de transition demandé ne dépasse pas les 200'000 francs par entité.

Le Conseil fédéral vient renforcer l'efficacité de cette mesure, en permettant d'augmenter les volumes de soutien prévus aux start-up. Pour ce faire, le système de cautionnement dont bénéficient déjà les PME sera activé. La procédure prévoit que la Confédération et les cantons garantissent les nouveaux crédits octroyés sans intérêts, respectivement à hauteur de 65% et de 35%. Au total, la Confédération pourra cautionner des crédits jusqu’à un montant de 100 millions de francs.

Soumettre une demande de financement à la FONGIT
Communiqué de presse du DDE: COVID-19: Genève et la Confédération unissent leurs efforts pour soutenir l'innovation (22 avril 2020)
Coronavirus: soutien complémentaire de la Confédération pour les start-up innovantes (22 avril 2020)
 

Dernière modification
11 juin 2021
Vos remarques nous aideront à améliorer le site.