4. Enseignement secondaire II - Collège, ECG, CFP, ...

Reprise du 8 juin et continuité des parcours de formation (nouveau)

En raison des mesures de distanciation sociale imposées par la Confédération et de la nécessité d'éviter d'avoir trop d'élèves dans les transports publics en même temps, la reprise de l'enseignement en présentiel se fera en petits groupes, à partir du 8 juin. Un plan de protection précise les mesures qui accompagneront cette reprise.

Toutes les activités d'enseignement ne seront pas forcément dispensées en présentiel selon le format des cours "habituels". Il s'agira plutôt d'ateliers, de permanences pédagogiques et d’espaces d’échanges devant répondre aux besoins spécifiques de chaque élève. Parallèlement, l'enseignement à distance se poursuivra également, notamment pour les élèves qui ne connaissent pas de difficultés particulières.

Pour les élèves et apprenti·e·s qui n'ont pas terminé leur formation, la reprise visera principalement à combler des lacunes et se mettre à niveau en vue de l'année scolaire prochaine.

Pour les élèves et apprenti·e·s qui ont déjà obtenu leur titre, l'accent sera mis sur les connaissances et compétences nécessaires à la suite de leur parcours de formation dans les hautes écoles.

Un soutien particulier est apporté aux élèves et apprentis qui se trouvent dans un contexte de fin d’année où les projets de la rentrée prochaine ne sont pas encore établis, notamment dans la transition FO18, ou encore pour tous les élèves en situation d’échec.

Tous les élèves auront l'opportunité de passer dans leur établissement, selon un horaire qui sera communiqué par les écoles, pour recevoir leurs documents de fin d'année, renouer le contact réel avec leur entité scolaire, et pouvoir symboliquement clôturer l'année scolaire en rencontrant une dernière fois leurs enseignant·e·s.

Plus de détails dans le document Continuité des parcours de formations

Chaque école transmettra dans les jours qui viennent à son personnel, ainsi qu'aux élèves et leurs familles, les détails spécifiques les concernant.

Suppression des examens finaux écrits au Collège et à l'Ecole de Culture Générale

Sur la base des décisions du Conseil fédéral et compte tenu des contraintes sanitaires, organisationnelles et pédagogiques à Genève, le Conseil d'Etat a décidé de supprimer les examens écrits permettant l'obtention de la maturité gymnasiale et du certificat de l'école de culture générale. La délivrance des titres se fera sur la base des résultats du 1er semestre. Une session de rattrapage sera possible pour les élèves en échec.

Ainsi les élèves qui répondaient aux critères d'obtention de la maturité ou du certificat de l'ECG à l'issue du 1er semestre 2019-2020 obtiendront leur titre.

Les élèves non promus à l'issue du 1er semestre auront la possibilité de se présenter en juin prochain à une session de rattrapage comprenant l'ensemble des examens écrits prévus soit pour la maturité gymnasiale (5 examens), soit pour le certificat de l'ECG (4 à 6 examens selon l'option). Les notes obtenues aux examens seront combinées avec les moyennes du 1er semestre. Cette session de rattrapage est ouverte aux élèves pour qui les résultats aux examens leur permettraient arithmétiquement d'obtenir leur titre selon les normes en vigueur. Ces examens porteront sur le champ étudié en 3e année et jusqu'à la fin du premier semestre de 4e année.

Enfin, pour les disciplines donnant lieu à des notes anticipées acquises pendant cette année scolaire (2ème ou 3ème année) et comptabilisées pour l'obtention du titre, les élèves auront la possibilité de s'inscrire pour effectuer une évaluation complémentaire à leur moyenne du 1er semestre lors de l'année scolaire prochaine 2020-2021.

L'année scolaire n'est toutefois pas non plus finie pour les élèves des classes terminales du Collège et de l'ECG qui ont obtenu leur titre sur la base des résultats du 1er semestre : que ce soit à distance ou plus tard en classe, les semaines à venir seront consacrées au développement des connaissances et compétences nécessaires pour leur formation dans les Hautes Ecoles ou les Ecoles supérieures.

Plus de détails dans le communiqué de presse du 29 avril.

Maturité professionnelle

Le Conseil fédéral a décidé que la maturité professionnelle 2020 sera donc décernée sur la seule base des notes d’école. Cette mesure garantit l’égalité des chances pour tous les candidats ainsi que la comparabilité des diplômes. D’après le droit en vigueur, la maturité professionnelle relève de la compétence de la Confédération. Une communication concernant les modalités pratiques parviendra prochainement aux élèves.

Suppression des cérémonies de fin d'études
Toutes les cérémonies de fin d'études et de toutes les fêtes de fin d'année (type fête des maturités, etc.) sont  supprimées
Validation de l'année 2019-2020

(cette section concerne les années non certificatives; pour les années certificatives (ex. 4e du Collège), veuillez vous référer aux informations relatives au diplôme concerné)

Les décisions de promotion ou d'orientation sont prises sur la base des résultats du premier semestre, qui peuvent être complétés par les résultats des évaluations qui auront eu lieu jusqu'au 13 mars, mais uniquement si ces derniers sont favorables aux élèves, apprentis et étudiants. Pour les élèves des classes préparatoires et préqualifiantes, organisées en trimestres, les décisions sont prises sur la base des résultats des deux premiers trimestres.

Des promotions par dérogation peuvent être accordées par la direction de l'établissement concerné, sur préavis du conseil de classe, si le pronostic de réussite l'année suivante est favorable. Les notes obtenues entre la fin du premier semestre et le 13 mars sont analysées afin, cas échéant, de favoriser la promotion du jeune concerné.

Pour toute question précise et individuelle concernant la validation d'une année scolaire, nous vous invitons à contacter le maître de classe/de groupe ou la direction de l'établissement.

Avez-vous un commentaire sur cette page?