Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 

Conseil d'Etat

Communiqué de presse du Conseil d'Etat
(22.09.10)

Bref historique

La salle historique du Conseil d'Etat a été rénovée et modernisée

D'importants travaux de rénovation ont été réalisés de juin à septembre 2010 dans la salle du Conseil d'Etat, située dans la Tour Baudet, à l'Hôtel de Ville, pour un coût total de 1,63 million de francs. Ils ont été présentés cet après-midi par Messieurs François Longchamp, président du Conseil d'Etat, et Mark Muller, vice-président du Conseil d'Etat chargé du département des constructions et des technologies de l'information (DCTI).

Lieu historique de réunion du gouvernement genevois depuis le XVe siècle, cette salle n'avait pas connu de rénovation majeure depuis 1958. Plus d'un demi-siècle plus tard, l'aménagement de la salle ne répondait plus aux besoins du moment, certaines de ses installations techniques étaient obsolètes et les peintures murales exigeaient des soins particuliers. Une transformation s'est donc avérée nécessaire ainsi qu'un renforcement du sol et un désamiantage de la salle située au-dessous. Tout en tenant compte de l'aspect patrimonial exceptionnel du monument classé, sa modernisation a permis de créer un espace de travail adapté aux besoins actuels, tant en matière de technologies et d'économie d'énergie que de mode de gouverner.

Réversibilité et modernité des interventions

En raison de la haute valeur patrimoniale de la salle, partie d'un monument classé au bénéfice d'une protection fédérale, un groupe de suivi composé d'experts et dirigé par Madame Sabine Nemec-Piguet, conservatrice cantonale des monuments et directrice générale de l'office du patrimoine et des sites au sein du département des constructions et des technologies de l'information DCTI, a été mis sur pied pour accompagner l'élaboration du projet et apporter ses recommandations. Ce groupe a notamment préconisé des interventions de caractère réversible qui permettront, le cas échéant, à tous les éléments installés de pouvoir être enlevés sans dommage pour la substance historique de la salle. Le Conseil d'Etat a suivi avec attention cette phase de conception du projet, qui s'est déroulée de début 2009 à juin 2010, puis sa réalisation.

Les diverses interventions réalisées dans la salle du Conseil d'Etat consistent en la création d'un nouveau parquet en bois anthracite posé sur le sol existant, d'un nouveau plafond blanc lumineux suspendu sous le plafond, qui permet d'éclairer généreusement la salle en produisant une lumière similaire à la lumière naturelle, ou encore dans le remplacement du mobilier créé en 1917 par une table en bois de style contemporain. En outre, la pose de verres isolants en lieu et place des vitrages ainsi que la mise à neuf des installations techniques (équipements électriques, chauffage et ventilation) permettront de réaliser des économies d'énergie. La restauration de la peinture murale médiévale, partie intégrante des travaux, sera quant à elle exécutée de fin septembre à fin novembre 2010.

Les travaux de rénovation ont été orientés selon des contraintes de deux types: la mise en valeur du patrimoine artistique et historique de la salle et l'adaptation d'un lieu ancien aux impératifs techniques et professionnels d'aujourd'hui. Quatre objectifs principaux ont ainsi été poursuivis: équiper l'ensemble des places de travail de matériel informatique et d'un accès au réseau de l'Etat de Genève, renouveler le mobilier afin de créer une atmosphère de travail plus agréable, optimiser l'éclairage et l'apport de lumière naturelle dans la salle afin de mettre en valeur les peintures murales d'origine, et enfin améliorer la régulation de la température.



Bref historique

La commune de Genève commence la construction de l'Hôtel de Ville au début du XVe siècle. L'usage du deuxième étage de la Tour Baudet comme lieu de réunion du gouvernement genevois est un peu plus tardif. Avant sa création, différentes salles accueillent les séances des autorités genevoises. Une première, créée en 1445 dans la Maison de Ville, était située dans la moitié nord de l'actuelle salle des Pas-Perdus. Dans les années 1473 à 1476, cet espace est agrandi et la salle des Pas-Perdus créée dans le but d'accueillir les réunions du Conseil ; on peut encore admirer aujourd'hui son plafond mouluré gothique et des décors peints ornant l'entrée menant à la salle du Conseil d'Etat qui remontent à cette époque. Enfin, en 1488, une nouvelle salle est finalement aménagée dans la Tour Baudet, édifiée en 1455-1456. Cette salle, qui occupe tout le volume du second étage de la tour, sert depuis lors de lieu de réunion au gouvernement genevois.

A la fin du Moyen Age, c'est le Petit Conseil, ancêtre lointain de l'actuel Conseil d'Etat, qui gouverne. A sa tête se trouvent quatre syndics élus par le Conseil général, l'assemblée des citoyens. Une fois élus, les syndics procèdent à la formation du Petit Conseil en désignant ses membres parmi un nombre restreint de familles genevoises. Ce Petit Conseil, dont le nombre de membres est fixé à 25 à partir du XVIe siècle, se réunit plusieurs fois par semaine à huis clos dans la Maison de Ville. Durant tout l'Ancien Régime, c'est à lui qu'il revient de gouverner, diriger l'administration et rendre la justice. Jusqu'à la création de la salle du Grand Conseil, inaugurée en 1703, pas moins de 200 personnes pouvaient se réunir en rangs serrés dans l'actuelle salle du Conseil d'Etat.

La Constitution de 1847 fixe la forme actuelle du pouvoir exécutif. Les syndics sont désormais remplacés par sept conseiller/ère-s d'Etat réunis en collège, qui gouvernent la république.

Quelques dates

Vers 1428-1440: création de la première Maison de Ville.

1455-1456: construction de la Tour Baudet, du nom du gardien de la porte à laquelle elle est accolée.

1488: aménagement de la salle du Conseil – actuelle salle du Conseil d'Etat – dans la Tour Baudet.

1502: date probable de la réalisation du décor peint de la salle par l'artiste genevois Hugues Boulard (ou Bolard). Thématique centrée sur la justice et le bon gouvernement de la cité.

Après la Réforme (1536): agrandissement de la Maison de Ville et réaménagement de la salle du Conseil. Des peintures et des vitraux sont notamment créés.

1572: remplacement du mobilier médiéval et création des boiseries, dont une partie, qui constitue un patrimoine exceptionnel à Genève, est encore conservée dans la salle du Conseil d'Etat.

1604: intervention d'un peintre italien originaire de Vicence, César Giglio, qui restaure certaines parties du décor peint. On lui attribue généralement la scène des Juges aux mains coupées, qui pourrait cependant remonter au XVIe siècle déjà.

1711-1713: nouvel aménagement de la salle: parois et décor peint sont couverts par des boiseries en noyer et des tentures.

1836: travaux d'aménagements de la salle: installation d'un nouveau poêle, création probable d'une cheminée, renouvellement et nouvelle disposition du mobilier, pose de tentures et blanchiment du plafond.

1901-1902: redécouverte des peintures murales à l'occasion de la dépose des boiseries du XVIIIe siècle et restauration complète de la salle du Conseil d'Etat visant à restituer l'état du début du XVIIe siècle (état de la salle après l'exécution des peintures murales de 1604). Des éléments de boiseries du XVIe siècle sont retrouvés et replacés dans la salle, puis complétés. Pose d'un faux plafond en bois en remplacement d'un plafond en plâtre (reconstitution faite sur la base d'éléments archéologiques) et d'un poêle à l'ancienne.

1917: création du mobilier utilisé jusqu'à la rénovation de 2010 par les élèves de l'Ecole des arts et métiers.

1958: réaménagement de la salle, avec notamment la création de nouvelles boiseries qui viennent compléter l'ensemble de 1901.

2010: rénovation et modernisation de la salle du Conseil d'Etat ; restauration des peintures murales.