Canicule et grand froid

3. Grand froid

Le grand froid peut avoir des effets néfastes sur la santé mais aussi sur la sécurité des travailleurs. De plus, les risques associés à la survenue d'autres phénomènes météorologiques potentiellement dangereux, comme la neige et le verglas, peuvent s'ajouter aux risques déjà engendrés par le froid.

Travailler à une température inférieure à +15° C peut déjà générer des situations d’inconfort thermique et être à l'origine d'une fatigue et une pénibilité accrues. Une température ambiante (à l’abri du vent) inférieure à 5 °C, a, quant à elle, des effets immédiats sur la santé des personnes exposées.

Hypothermie, engelures, troubles musculosquelettiques ainsi qu'un un risque augmenté d’accident du travail, entre autres, sont des effets directs et indirects d’une exposition au froid en milieu de travail.

Les employeurs doivent, ainsi, mettre en place des mesures permettant de préserver la santé des travailleurs dans ces conditions. Les mesures les plus efficaces étant celles qui permettent d'éviter ou de limiter le temps de travail au froid.

Des informations à ce sujet, notamment sur les mesures de protection de la santé au travail, seront diffusées sur ce livret durant la période hivernale. Vous trouverez, par ailleurs, plus de précisions sur les mesures préventives dans les documents élaborés par le SECO, la SUVA et l'OCIRT.

De plus, les inspecteurs de ces trois instances effectueront des contrôles nécessaires permettant de s'assurer de la mise en place des mesures de protection de la santé et de la sécurité au travail dans ces conditions au sein des entreprises.

Nous vous remercions de faire en sorte que ces mesures soient appliquées durant toute la période hivernale.

Vous trouverez des précisions sur les risques de cette exposition et l'ensemble des mesures préventives dans les documents élaborés par le SECO et par l'OCIRT répondant aux différents cas de figure :

Dernière modification
18 juin 2020
Vos questions ou remarques nous aideront à améliorer le site.