Stéthoscope intelligent pour détecter les pneumonies chez l'enfant

Type de publication:
Date de publication:
27 août 2020
Le canton, à travers son budget de solidarité internationale, a accordé aux HUG - département de la Femme, de l’Enfant et de l’Adolescent une contribution globale de 250'000 F sur deux ans, pour son projet de stéthoscope intelligent autonome (SIA).
Crédit: HUG

Selon l'OMS, plus d’un million d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de pneumonie, surtout dans les pays les moins avancés. Sont en cause la difficulté d'accès aux soins mais aussi le faible niveau de formation des agents de santé communautaires -souvent les seuls acteurs sanitaires présents en milieu rural- conduisant à des erreurs de diagnostic et de traitement.

Etant donné que toutes les maladies pulmonaires possèdent une signature acoustique différente, le département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent des HUG, en collaboration avec l'EPFL, a développé un SIA capable d'enregistrer les bruits pulmonaires; de les analyser en temps réel en utilisant des algorithmes d'intelligence artificielle et de prédire avec sécurité les risques d'une maladie broncho-pulmonaire. Ce dispositif a déjà été testé avec succès en pédiatrie à Genève, au Brésil, au Burkina Faso et au Cameroun.

La contribution du canton permettra d'étendre l'utilisation du SIA dans les hôpitaux pédiatriques de 5 autres pays (Maroc, Népal, Sénégal, Venezuela, Zambie) et dans une dizaine de centres de santé primaire au Burkina Faso, en partenariat avec la Fondation Terre des hommes. Il s'agira de former le personnel de ces structures et de poursuivre la collecte de données en vue d'affiner le dispositif.

Partagez cette page