Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

e-démarchesChanger la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questions Conditions d'utilisation

Recherchez dans:

Recherche avancée

ge.ch Démarches Organisation Thèmes Chemin de vie  
 

Solidarité internationale

Les projets

2014

2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008

Décembre
Le Caire – Genève Créer, malgré tout !

Le canton de Genève, par le biais de son département présidentiel, accorde un soutien financier de 15'000 F à Saint-Gervais Genève le Théâtre pour l’organisation d'une semaine dédié à la création contemporaine égyptienne.

Trois artistes cairotes et leurs équipes proposeront un théâtre indépendant, engagé et témoin de la situation actuelle en Egypte, tant au niveau des récents événements de 2011 que des préoccupations de la population et en particulier de la femme. Ces spectacles donneront ainsi l'occasion au public genevois, et en particulier aux jeunes, mais également aux professionnels du spectacle, de s'ouvrir à une autre culture et à d'autres réalités.

http://www.saintgervais.ch

Fonds cantonal de lutte contre la drogue

Dans le cadre du fonds destiné à la lutte contre la drogue et à la prévention de la toxicomanie, le canton de Genève a accordé un soutien financier à plusieurs associations dont les programmes s'adressent à des populations vulnérables, en particulier les enfants et les jeunes issus de pays pauvres ou émergents très touchés par la problématique de la drogue.

Prévention et intervention contre les addictions des enfants et adolescents victimes d'abandon social au Mexique

Le projet proposé par Casa Alianza Suisse a lieu au Mexique. Il a pour but de venir en aide aux enfants et adolescents en situation d'abandon social travaillant et/ou vivant dans la rue, où une bonne partie d'entre eux consomme de la drogue. A travers ce projet, le partenaire local de CA Suisse entend améliorer la compréhension des mécanismes des addictions chez les enfants et les adolescents, diminuer le nombre de jeunes vivant dans la rue et consommant des drogues et faciliter le processus de réhabilitation et la stabilité de ces jeunes à travers un renforcement des interventions spécialisées.

La subvention allouée par l'Etat de Genève pour ce projet s'élève à 59'637 F.

Prévention de la consommation des stupéfiants et l'abandon scolaire auprès des élèves des collèges et lycées de la ville de Cotonou, Bénin

Depuis une dizaine d'années, la production, le trafic et la consommation de drogues au Bénin sont hausse. Le partenaire local de l'association Genève Tiers-Monde (GeTM)* a pu observer que la consommation de drogues était l'un des facteurs d'abandon scolaire. Partant de ce constat, GeTM prévoit de mettre en place un projet pilote de prévention par la sensibilisation dans 5 établissements scolaires de Cotonou, le but étant de susciter un changement de comportement chez les élèves face à la consommation de stupéfiants et l'abandon scolaire.

La subvention allouée par l'Etat de Genève pour ce projet s'élève à 58'000 F.

Soutien aux garçons et jeunes hommes consommateurs de drogues, victimes d'exploitation sexuelle ou engagés dans l'industrie du sexe à Chiang Mai (Thaïlande)

En Thaïlande, les nombreux programmes et réformes de lutte contre la traite d'êtres humains mis en place par les ONG et les autorités sont essentiellement destinés aux femmes et aux enfants.

L'association up!international a décidé de se concentrer sur une catégorie de la population complètement ignorée par ces programmes. Elle propose en effet un projet de soutien aux garçons et jeunes hommes travailleurs du sexe et consommateurs de drogues à Chiang Mai, en Thaïlande. Un travail de proximité sera effectué par le partenaire local de up! et des activités éducatives, de suivi et d'accompagnement social et psychologique seront également à disposition des bénéficiaires-

La subvention allouée par l'Etat de Genève pour ce projet s'élève à 49'000 F.

Projet de protection de la forêt primaire et de lutte contre la plantation de coca par la titularisation des terres des communautés indigènes dans la vallée du Bas Ucayali, Amazonie péruvienne

Le Pérou est actuellement le plus gros producteur mondial de coca.

Le projet proposé par Nouvelle Planète a pour objectif d'aider 14 communautés indigènes vivant dans le Bas Ucayali, une région située dans le Nord de l'Amazonie péruvienne, à obtenir des titres fonciers pour protéger leurs droits territoriaux et leurs terres et forêts. L'acquisition de ces titres donnera en effet à ces populations un moyen légal de se défendre et de contester la présence des colons, bûcherons, exploitations minières ou narcotrafiquants qui installent leurs laboratoires et pistes d'atterrissage clandestins. Par ailleurs, de cette manière, les communautés pourront mieux protéger leurs jeunes, souvent enrôlés par les narcotrafiquants qui les attirent avec de l'argent.

La subvention allouée par l'Etat de Genève pour ce projet s'élève à 50'000 F.

La peinture murale: outil socio-éducatif pour les jeunes et adolescents de la Côte atlantique du Nicaragua

Le projet proposé par Eirene prévoit d'aider les jeunes de la région autonome de l'Atlantique Sud (RAAS), une région isolée extrêmement pauvre et située sur la route d'acheminement de la drogue de la Colombie vers le Mexique et les Etats-Unis, à s'exprimer sur les problèmes et les défis qui affectent leur société – dont la problématique de la drogue - par la réalisation de peintures murales. Ce travail de création collectif et public devrait contribuer à l'effort de prévention sur la drogue et au renforcement de l'estime que les jeunes ont d'eux-mêmes. Par ailleurs, l'artiste promoteur et coordinateur du projet, Michael Hammond, viendra en Suisse partager son expérience du muralisme auprès de 120 à 150 jeunes (maisons de quartiers, centre pénitentiaire, centre de prévention) dans le cadre d'ateliers qui auront lieu en automne 2015.

La subvention allouée par l'Etat de Genève pour ce projet s'élève à 23'000 francs.

Projet Sinu, en Colombie

Les quatre municipalités des deux départements de la Côte Atlantique concernées par le projet sont des zones de culture et de commercialisation de la coca; on y dénombre une forte présence de groupes armés d’anciens paramilitaires et de bandes criminelles qui exercent des actes de violence et de graves menaces à l'encontre de la population civile, principalement pour s'approprier ses terres.

Grâce à la mise en place d'activités de dynamisation du tissu social, de renforcement des capacités économiques, de promotion du respect des droits humains et de prévention de la violence, le projet de Terre des Hommes Suisse* permettra d'améliorer les conditions de vie de plusieurs communautés déplacées et vulnérables et de prévenir l'enrôlement des jeunes, souvent recrutés pour militer dans les rangs des groupes armés, cultiver la coca et écouler la drogue.

La subvention allouée par l'Etat de Genève pour ce projet est de 300'000 F sur deux ans, soit 150'000 F en 2014 et 150'000 F en 2015.

*GeTM et Terre des Hommes Suisse sont deux associations membres de la FGC

Cercles de paix et développement au Burundi

L'Etat de Genève accorde une subvention de 45'000 F à l'association Femmes Artisans de paix pour son projet de contribution à la promotion d'une culture de paix inclusive et de développement durable au Burundi.

Avec plus de 80% de sa population vivant sous le seuil de pauvreté, le Burundi figure parmi les pays du monde les plus gravement affectés par la faim. Femmes Artisans de paix intervient dans ce pays depuis 2012 dans le but de promouvoir la paix par la démarche des Cercles de Paix, une méthode d'écoute relationnelle et transformative au niveau de l'individu et du groupe. Tenant compte du fait que la paix ne peut être durable que si les besoins fondamentaux, telle la faim, sont satisfaits, l'association entend combiner, dans cette nouvelle phase de projet, sessions de Cercles de paix et activités concrètes de développement, notamment à travers la transformation et valorisation du manioc. Ces activités complémentaires l'une de l'autre et menées conjointement permettront d'augmenter l'impact du projet.

D'une Rive à l'Autre, Cisjordanie et Israël

L'Etat de Genève soutient l'association Dance With Me par une contribution de 20'000 F pour son projet de prévention de la violence et de promotion du dialogue, du respect et de l'écoute au sein des communautés et entre les communautés en conflit en Israël et en Palestine.

Dance With Me utilise la méthode du Théâtre du Vécu, un processus artistique qui accompagne les participants à devenir auteurs, metteurs en scène et spectateurs de leur propre histoire vécue, souvent traumatique. Le projet prévoit ainsi de former une équipe locale à cette méthode et de réaliser 8 ateliers durant lesquels 70 femmes et jeunes seront amenés à écrire et mettre en scène de courtes pièces théâtrales sur leurs vécus personnels. Cette démarche à la fois créative et thérapeutique permettra aux participants d'alléger leur souffrance, de leur redonner dignité et courage et de favoriser les initiatives de paix.

Soutien à un projet de soutien aux femmes réfugiées syriennes en Jordanie

Logo de la Fondation SurgirPar l'intermédiaire de son fonds dédié à la solidarité internationale, l'Etat de Genève a décidé d'octroyer un soutien financier de CHF 55'000 à la Fondation Surgir pour la mise en œuvre de son projet intitulé "Luttons ensemble pour les femmes réfugiées syriennes et leurs enfants en Jordanie".

© Fondation SurgirLes femmes et leurs enfants sont particulièrement touchés par le conflit qui fait rage en Syrie. Bon nombre de femmes ont dû fuir la Syrie sans leurs maris partis ou morts au combat. Pour certaines d'entre elles, la fuite de la Syrie n'a été que la première étape d'un long parcours semé d'embûches.

Le projet de la Fondation Surgir se concentre sur trois sites jordaniens dans lesquels des familles syriennes ont trouvé refuge: Mafraq, Irbid et Ajloun. Plus concrètement, ce projet vise à soutenir certaines de ces femmes réfugiées dans ces sites tant sur le plan de leur santé mentale (environ 150 bénéficiaires) que sur le plan juridique (environ 400 bénéficiaires).

Défense et promotion des droits des personnes LGBT au Cameroun et Afrique francophone

Logo ASFPar l'intermédiaire de son fonds dédié à la solidarité internationale, l'Etat de Genève a décidé d'octroyer un soutien financier de CHF 60'000 (CHF 20'000 en 2014 et CHF 40'000 en 2015) à l'association Avocats sans frontières Suisse pour un projet de défense et promotion des droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) au Cameroun et en Afrique subsaharienne francophone.

© ASF-SuisseUne partie de cette subvention servira à offrir un soutien juridique aux personnes accusées d'être LGBT ou condamnées pour délit d'homosexualité au Cameroun. Une autre partie de cette subvention sera utilisée à titre de contribution financière à l'organisation d'un colloque intitulé "L'Afrique face à l'homosexualité" qui aura lieu au Sénégal en avril prochain afin de promouvoir la lutte contre l'homophobie en Afrique subsaharienne francophone.

haut de page


Novembre
Appliquer le traité garantissant les droits civils et politiques au Cambodge et en Haïti

Logo du CCPRL'Etat de Genève a décidé de soutenir le Centre pour les Droits Civils et Politiques (CCPR) par une contribution de 60'000 F pour son projet visant à améliorer l'application du Pacte international relatifs aux droits civils et politiques (PIDCP) dans 2 pays, Haïti et le Cambodge, examinés par le Comité DH en octobre 2014, respectivement en mars 2015.

Grâce à l'appui juridique et technique fourni par le CCPR, les organisations bénéficiaires de la société civile de ces 2 pays renforceront leurs connaissances du Comité DH et du PIDCP et seront à même de mieux rédiger les notes d'information et les rapports soumis au Comité DH. La participation de deux représentants de ces ONG à la session du Comité DH les concernant et les actions de plaidoyer contribueront à une meilleure prise en considération de leurs préoccupations. Enfin, ces ONG seront impliquées dans le suivi et la mise en œuvre des recommandations du Comité DH.

Déminage mécanisé en Bosnie-Herzégovine

Logo de la Fondation DiggerLe Conseil d'Etat a accordé pour 2014 un montant de 200'000 francs à la fondation Digger, pour son projet de déminage mécanisé en Bosnie-Herzégovine.

Le projet vise à améliorer les conditions de vie et de sécurité de la population bosnienne. Sont prévus la formation des partenaires locaux (ONG et autorités) à l'utilisation et à la maintenance de la machine de déminage conçue par Digger, ainsi que le déblaiement des zones inondées -suite aux pluies diluviennes de mai 2014- et le déminage de 1,1 million de m2 de zones minées. Les zones déminées pourront ainsi être restituées aux populations et utilisées à des fins agricoles.

La Bosnie-Herzégovine est l'un des pays les plus minés au monde : plus de 2% de son territoire sont encore infestés par des mines antipersonnel posées pendant la guerre entre, 1992 et 1995.

Soutien à un projet de reforestation au Brésil

Logo de l'association NordestaLe Conseil d'Etat a accordé pour 2014 un montant de 149'525 francs à l'association Nordesta pour son projet de création d'un corridor forestier dans l'Etat d'Alagoas, au Brésil.

La réserve de Pedra Talhada, créée sous l'impulsion de Nordesta en 1989, reste fragile du fait de son isolement au milieu des pâturages. Sans connexion avec d'autres massifs forestiers, elle ne peut bénéficier de nouveaux apports génétiques. Le projet de Nordesta permettra de protéger la biodiversité et les ressources en eau de cette réserve en créant un corridor forestier le long de la rivière Carangueja, pour la désenclaver et la connecter avec la forêt urbaine du village de Quebrangulo.

Le projet prévoit la plantation de 200'000 arbres natifs, l'installation de 200 ruches pour la pollinisation des arbres, des campagnes de sensibilisation auprès des 150 écoles de la région ainsi que la diffusion de messages sur l'environnement dans les médias locaux.

haut de page


Octobre
"Le Pont", poursuite du programme de formation au Sénégal

L'Etat de Genève a accordé une aide financière de 17'500 francs à l'association Compagnie des Cris pour le projet de formation théâtrale qu'elle mène à Thiès, en collaboration avec le metteur en scène Patrick Mohr et la comédienne et formatrice d'origine sénégalaise, Cathy Sarr. La formation, qui s'adresse aux acteurs de différents niveaux, aux instituteurs en formation, aux élèves du secondaire, ainsi qu'aux étudiants déjà formés en théâtre et potentiellement aptes à continuer le travail après la fin du projet, sera faite en français, pour améliorer les capacités linguistiques des participants, et en wolof, la langue maternelle accessible au public. Cette approche bilingue permettra aux acteurs d'avoir plus de possibilités de trouver du travail dans les 2 langues et aux instituteurs d'améliorer l'enseignement dans les écoles.

Centre de formation et développement forestier à Madagascar

Le canton de Genève accorde une subvention de CHF 59'400 à la Fondation EcoFormation pour la poursuite de son projet de centre de formation et de développement forestier à Madagascar. La région de Sofia, située dans le Nord du pays et dans laquelle est mis en œuvre ce projet, a subi des destructions massives de ses forêts, ce qui a engendré une dégradation progressive de la faune et de la flore endémique. L'objectif de ce projet consiste à reboiser 6'000 hectares de forêt primaire et ainsi de contribuer au rétablissement de la biodiversité dans la zone du projet. Il permettra également de former 43 apprentis aux métiers de pépiniéristes, forestiers et agro-forestiers.

Sécurité alimentaire et protection des ressources naturelles au Nicaragua

Le Conseil d'Etat a accordé une aide financière d'un montant total de 105'064 francs à la Fondation Vivamos Mejor pour son projet de fermes d'avenir et de gestion de l'eau dans le département d'Esteli, au Nicaragua.

Le projet permettra à 500 familles, soit environ 2000 personnes, de s'approvisionner et d'assurer leur existence. Il vise la protection des terres des catastrophes naturelles, l'amélioration de l'accès à l'eau et la promotion d'une agriculture durable. Sont prévus notamment des activités de reboisement, le renforcement des ruisseaux, la construction de bassins d'eau, l'installation de systèmes d'irrigation par gouttelettes et la mise en place de jardins familiaux. Le projet, mené en collaboration avec les autorités, entend également former les paysans et sensibiliser les communautés à l'environnement.

La majorité de la population rurale du Nicaragua vit sous le seuil de pauvreté. Une partie d'entre elle est touchée par la dénutrition du fait de la faiblesse du rendement agricole qui s'explique par l'augmentation d'événements météorologiques extrêmes (sécheresses, tempêtes, etc.) ainsi que l'appauvrissement des sols et des ressources en eau.

haut de page


Septembre
Construction d'un centre professionnel (CEPROLU)

Logo de l'association Lumière pour HaïtiL'Etat de Genève accorde un soutien financier de 50'000 F à l'association Lumière pour Haïti. Cette contribution permettra de financer une partie des travaux de construction du nouveau Centre Professionnel Lumière Céleste (CEPROLU) dont le bâtiment d'origine avait été endommagé lors du séisme de janvier 2010. Le nouveau bâtiment comprendra 16 salles de classe. Les formations professionnelles qui y seront dispensées permettront à une centaine de jeunes de bénéficier d'un enseignement de qualité, leur donnant ainsi davantage de chances de trouver un emploi aux termes de leurs études.

Soutien aux victimes de violations graves de droits humains au Burundi et renforcement de l'Etat de droit

Le canton de Genève octroie une subvention de CHF 55'000 à l'association Track Impunity Always (TRIAL) pour son projet au Burundi visant à aider les victimes de crimes graves et leurs familles à obtenir justice. Par ailleurs, ce projet a pour objectif de renforcer les capacités des juristes et des défenseurs de droits humains burundais qui seront notamment formés à la saisine des organes de justice nationaux et internationaux. Des activités de plaidoyer seront aussi entreprises auprès des instances burundaises pour que les standards internationaux de protection de droits humains soient respectés dans ce pays situé dans la région des Grands Lacs.

Lutte contre l'épidémie de fièvre Ebola

Par solidarité avec la population libérienne, le Conseil d'Etat a décidé d'apporter une aide d'urgence de 150'000 francs pour soutenir les actions de Médecins sans frontières Suisse (MSF) visant à contenir la propagation de l'épidémie de fièvre Ebola et à prendre en charge les patients atteints par le virus.

Déclarée au printemps 2014 en Guinée, puis rapidement propagée à d'autres pays d'Afrique de l'Ouest, l'épidémie a déjà fait, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), près de 2300 morts sur 4269 cas confirmés. La situation est particulièrement critique au Liberia, où l'épidémie s'est propagée dans tout le pays, notamment dans la capitale Monrovia et au nord, dans la région de Foya.

Présente à Foya depuis le mois d'avril, l'organisation MSF a mis en place un centre de traitement Ebola, dont la capacité d'accueil a récemment dû être augmentée afin de faire face à l'augmentation du nombre de patients.

haut de page


Juillet
Justice juvénile et droits de l'enfant au Yémen et Soudan

Logo de l'association Défense des enfants international ( DEI)Le Gouvernement a accordé un montant total de 60'000F en 2014 au Secrétariat International de l'association Défense des enfants international (DEI) pour son projet de promotion d'une justice adaptée aux enfants au Yémen et au Soudan.

S'appuyant les instruments régionaux et internationaux, le projet entend contribuer à l'amélioration de la situation des enfants en conflit avec la loi dans ces deux pays. Il prévoit de sensibiliser la société civile et les gouvernements, de renforcer les capacités des sections nationales de DEI et de soutenir directement des enfants en conflit avec la loi. Une plateforme régionale, visant à recueillir des données dans le but d'activités de plaidoyer nationales et internationales, sera aussi mise sur pied.

Soutien à un projet de développement communautaire dans la province du Mondulkiri (Cambodge)

L'Etat de Genève, par le biais du Département présidentiel, a octroyé une subvention de CHF 30'000 à l'association OneAction. Ce soutien permettra aux communautés de la province du Mondulkiri, notamment les membres de l'ethnie Bunong, de faire face aux risques croissants liés à l'exploitation des ressources naturelles et à la dégradation de l'environnement dans lequel ils évoluent. Le projet s'articule autour de plusieurs volets, dont notamment le renforcement des capacités de sept organisations communautaires et le développement d'alternatives économiques durables. Des formations en agriculture, en élevage de volailles, en gestion financière et en écriture seront données aux bénéficiaires du projet.

haut de page


Juin
Projet de voyage Solidaire Genève, Niambéni aux Comores

Logo BUPPL'Etat de Genève a accordé une subvention de 56'750 F à l'Association "Projets d'Entraide et Actions Solidaires – P.E.A.S" soutenue par le BUPP (Bus Unité Prévention Parcs), dans le cadre d'un projet de voyage solidaire aux Comores.

Les objectifs de ce projet sont doubles. D'une part, il s'agit de sensibiliser une quarantaine de jeunes en difficulté aux problèmes de développement et valeurs de solidarité internationale et de favoriser leur engagement citoyen. Dans cette optique, les jeunes se sont mobilisés pour la recherche de matériels et de fonds. En outre, ils partiront sur le terrain afin de participer concrètement à la réalisation du projet. D'autre part, au niveau local, le projet a pour but d'améliorer la qualité de l'éducation et les conditions d'accueil, de favoriser l'accès à l'éducation de 500 femmes et d'appuyer les communautés dans le développement de leur projet éducatif.

Ce projet est réalisé en collaboration avec le Fonds jeunesse du DIP.

Santé materno-infantile : soutien aux actions de Terre des hommes au Mali

Le Conseil d'Etat a accordé un montant total de 150'000 francs pour 2014 afin de soutenir les actions de la fondation Terre des hommes en faveur des populations vulnérables de la région de Ségou, au Mali.

Le projet contribuera à réduire la morbidité et la mortalité liées à la malnutrition et aux maladies chez les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes. Sont prévus notamment des activités de prévention et de sensibilisation au sein des communautés locales, la formation et la supervision du personnel sanitaire de même que l'appui en équipement des centres de santé.

Ce programme fait suite à un projet humanitaire financé par le canton en novembre 2012 dans le cadre de la crise sécuritaire et alimentaire qui touchait alors le Mali.

Programme de formation à distance destiné aux professionnels de l'humanitaire

L'Etat de Genève, par le biais du Département présidentiel, accorde un montant total de 24'000 francs pour 2014 au CERAH afin de financer des bourses pour des étudiants-e-s des pays du Sud dans le cadre de son programme de formation e-learning destinée aux humanitaires sur le terrain.

Après une période de conceptualisation et de préparation en 2013-14, le CERAH inaugure en août prochain sa première édition du CAS HDL (Certificate of Advanced Studies Humanitarian Distance Learning). La formation sera donnée en anglais, en partenariat avec des ONG et des OI (MSF, Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge…), et ponctuée par deux semaines en présentiel à Kampala.

Le CERAH s'adresse aux professionnels de l'action humanitaire, à l'heure où une plus grande professionnalisation des acteurs intervenant sur le terrain est demandée. Il propose à Genève une dizaine de formations académiques auxquelles s'ajoutent maintenant des formations à distance.

Gouvernance de l'eau en Amérique centrale: renforcement des capacités des institutions nationales des droits de l'homme

L'Etat de Genève, par le biais du Département présidentiel, accorde un montant total de 55'000 francs pour 2014 à WaterLex afin de financer son projet de renforcement des compétences des institutions nationales des droits de l'homme (INDH) du Mexique et d'Amérique centrale sur les questions de gouvernance de l'eau.

Au Mexique, le projet permettra la mise sur pied d'une réunion nationale avec des acteurs locaux (ONG, experts juridiques et fonctionnaires). Au Salvador, une formation régionale sera organisée pour les pays intéressés d'Amérique centrale, à savoir le Salvador, le Nicaragua, le Costa Rica et le Panama.

Le projet émane d'une demande locale, les INDH des pays concernés ayant approché WaterLex pour bénéficier de son expertise. Un suivi renforcé est prévu par WaterLex dans le but d'évaluer les échanges au niveau des pays du projet et les changements structurels qui pourraient s'en suivre.

Soutien à la création d'un manuel sur les "Principes directeurs des Nations Unies sur la pauvreté extrême"

L'Etat de Genève, par le biais du Département présidentiel, accorde à Franciscans International une subvention de CHF 40'000 (CHF 20'000 en 2014 et CHF 20'000 en 2015) pour son projet de création d'un manuel à l'intention des travailleurs communautaires pour réaliser les droits des personnes en situation de pauvreté.

Après un processus de consultation débuté en 2001, les "Principes directeurs des Nations Unies sur la pauvreté extrême" ont été adoptés par le Conseil des droits de l'homme en 2012. Ces principes sont un outil de plaidoyer important pour ceux qui travaillent avec les personnes vivant dans la pauvreté. L'objectif du projet de Franciscans International est de rédiger un manuel accessible au grand public afin que les travailleurs communautaires oeuvrant dans divers pays en développement puissent les comprendre et s'assurer de leur bonne mise en œuvre.

Soutien à la participation de 12 membres d'ICBL-CMC à la 3ème Conférence de révision de la Convention d'Ottawa

Le canton de Genève, par le biais du Département présidentiel, octroie à la "Campagne internationale pour interdire les mines – Coalition mondiale contre les armes à sous-munitions (ICBL-CMC)" une subvention de CHF 30'000 pour que douze de ses membres en provenance de pays les moins avancés puissent participer à la troisième conférence de révision de la Convention sur l'interdiction des mines antipersonnel (connue également sous le nom de Convention d'Ottawa).

Cette conférence aura lieu à Maputo (Mozambique) du 21 au 28 juin 2014 et réunira des représentant-e-s de tous les Etats signataires de la Convention d'Ottawa ainsi que de nombreux-ses représentant-e-s de la société civile travaillant dans le domaine des mines antipersonnel.

Par le biais de cette subvention, le canton de Genève réaffirme son engagement en faveur de l'éradication des mines antipersonnel dans le monde.

Climatisation et efficacité énergétique en Inde

Logo de l'association Noé21Le gouvernement a accordé un montant total de 200'000 francs pour l'année 2014 à l'association Noé21 (Nouvelle orientation économique pour le 21e siècle) pour son programme Fairconditioning en Inde. Celui-ci vise à réduire les émissions de gaz à effets de serre en améliorant l'efficacité énergétique de chaque kWh produit dans le domaine de la climatisation des bâtiments. Rappelons que le secteur de la climatisation est le plus gros consommateur d'énergie – et donc producteur de CO2 – en Inde.

Le projet entend renforcer le savoir-faire en matière d'écoconstruction dans le cursus académique des ingénieurs et architectes. Il vise aussi à former les professionnels de la construction aux outils de modélisation énergétique des bâtiments. Des activités de sensibilisation sont également prévues auprès de petites et grandes entreprises – banques, hôtels, centres commerciaux – afin que celles-ci rénovent leurs édifices et modifient leur comportement énergétique.

Programme de formation continue « LL.M. en droit international »

Logo de l'institut des hautes études internationales et du développement Le Conseil d'Etat a décidé d'accorder un montant total de 100'000 francs pour 2014 à l'Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) afin de financer des bourses pour des étudiants-e-s des pays du Sud dans le cadre de son programme de formation continue.

La formation LL.M. en droit international constitue une plus-value intéressante pour les professionnels du droit des pays du Sud, dans la perspective d'un retour au pays. Elle permet en effet de renforcer les institutions publiques, associatives ou privées actives dans le développement local et régional en perfectionnant les compétences de leurs collaborateurs et collaboratrices.

Le programme sera composé de deux axes, soit un tronc commun pour l'ensemble des étudiants et une spécialisation à choix parmi plusieurs thématiques, dont l'environnement et la protection des groupes vulnérables.

haut de page


Mai
Bourses d'études pour le Certificat Modern Management for Non Profit Organizations de l'Université de Genève

Logo Université de GenèveLogo HEC GenèveL'Etat de Genève a décidé d'attribuer des bourses d'études à des étudiants en provenance de pays les moins avancés afin de leur permettre de bénéficier d'une formation prodiguée par la Faculté des sciences économiques et sociales de Université de Genève (HEC). En 5 semaines de cours intensifs, cette formation continue diplômante (CAS) offre à des responsables d'organisations à but non lucratif (NPO) venant du monde entier un enseignement de qualité qui vise l'optimisation des capacités de gestion dans un contexte international.

Le montant total des bourses attribuées s'élève à 41'400 F et représente six bourses d'études. Les bénéficiaires proviennent des pays suivants: Géorgie, Mongolie, Népal, Philippines, Soudan, Sri Lanka.

Scolarisation, santé, socialisation et nutrition pour 60 enfants vulnérables en Ouganda

Le canton de Genève, par le biais du Département présidentiel, octroie à l'association Sidécole une subvention de 40'000 CHF (CHF 20'000 en 2014 et CHF 20'000 en 2015) pour un projet d'éducation globale et de sécurité alimentaire à Kampala en Ouganda.

Ce projet, mis en œuvre en partenariat avec l'ONG Reach Out, se déroule dans trois écoles dans lesquelles les conditions pour l'éducation sont très rudimentaires. Le projet s'articule autour de quatre axes, à savoir : la scolarisation, la santé, la socialisation et la nutrition.

Il bénéficiera directement à soixante enfants dont l'un ou les deux parents sont séropositifs, voire déjà malades du sida. Certains de ces enfants sont orphelins et dix-sept d'entre eux sont également séropositifs et reçoivent un traitement antirétroviral.

haut de page


Avril
Lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement au Togo

Le Conseil d'Etat a octroyé un montant total de 345'000 francs sur trois ans (2014-2016) à Vétérinaires sans frontières Suisse (VSF) pour financer son projet de lutte contre la pauvreté et de protection de l'environnement au Togo.

Les communautés installées en bordure de la forêt d'Abdoulaye assurent leur survie en utilisant ses ressources naturelles, alors même que le braconnage, le déboisement massif et les feux de brousse nuisent à la flore et à la faune et sont poursuivis par les autorités.

Le projet vise à appuyer les communautés et les autorités locales afin de résoudre le conflit d'intérêts existant entre sécurisation des moyens de subsistance et protection de la biodiversité. Sont prévus notamment la sensibilisation des communautés à une gestion durable des ressources naturelles ainsi que le développement d'activités agro-pastorales génératrices de revenus.

Soutien à l'action humanitaire et renforcement de la société civile en Irak

Le Conseil d'Etat a accordé un montant total de 450'000 francs sur trois ans (2014-2016) au Comité de coordination des ONG pour l'Irak (NCCI), une plateforme indépendante des ONG en Irak destinée à l'échange d'informations, notamment opérationnelles et sécuritaires, et au renforcement de la capacité de réponse des acteurs humanitaires. Cette plateforme se veut aussi un espace participatif pour la société civile.

Le soutien du canton sera destiné au développement du lien entre les acteurs humanitaires œuvrant en Irak, à la formation et à l'information du tissu associatif irakien ainsi qu'aux actions internationales de plaidoyer et de sensibilisation en faveur du respect des droits humains.

Formation e-learning en santé sexuelle et reproductive

Le Conseil d'Etat a accordé un montant total de 570'000 francs sur trois ans (2014-2016) à la Fondation genevoise pour la formation et la recherche médicale (GFMER) pour son cours d'enseignement à distance en santé sexuelle et reproductive à l'intention des pays en développement ou en transition.

Ce projet permettra d'améliorer les connaissances médicales ainsi que la méthodologie de recherche de 450 professionnels de la santé, principalement des médecins, mais aussi des infirmières et des employés des ministères de la santé. Il contribuera au partage des compétences entre les institutions locales et internationales tout en développant un réseau mondial d'échange d'informations médicales, étant donné que le site de la fondation est libre d'accès.

Aide d'urgence à la population centrafricaine

Le Conseil d'Etat a décidé d'accorder une aide d'urgence de 150'000 francs à Médecins sans frontières Suisse (MSF) pour soutenir ses actions médicales en faveur de la population centrafricaine.

MSF intervient depuis décembre 2013 à l'ouest de la République centrafricaine (RCA) en soutenant des hôpitaux publics et en organisant des cliniques mobiles afin d'atteindre les déplacés. Pour répondre aux besoins des réfugiés dans les pays voisins, MSF est également présente au Cameroun, à la frontière avec la RCA. L'organisation y soutient un hôpital de district tout en fournissant des abris temporaires, de l'eau et des latrines.

Depuis qu'elle a débuté fin 2013, la crise en RCA a fait 2000 victimes, près d'un million de déplacés internes et 270'000 réfugiés répartis entre le Cameroun, le Tchad et la République démocratique du Congo.

haut de page


Mars
Restitution des terres pour les victimes de déplacements forcés en Colombie

Logo de l'association TurpialL'Etat de Genève octroie un soutien financier de 58'982 F à l'association Turpial pour son projet de défense des droits des communautés qui sollicitent la restitution de leurs terres.

Se basant sur la loi pour l'indemnisation des victimes et la restitution des terres votée en Colombie en 2011, l'association a mis en place, depuis 2012, un accompagnement technique et financier à 4 communautés rurales déplacées par des années de conflit qui souhaitent retourner sur leurs terres.

La phase actuelle du projet sera élargie à une 5ème communauté. Elle permettra d'assurer le suivi des démarches juridiques précédemment entamées et d'en entreprendre de nouvelles en faveur des victimes concernées. Des formations aux fins d'approfondir leurs connaissances sur les mécanismes légaux et de faire valoir leurs droits leur seront également dispensées. 179 familles, soit 871 personnes, pourront bénéficier de ce projet.

Protection de défenseur des droits humains et associations menacées au Guatemala

Logo de Peace Watch SwitzerlandL'Etat de Genève a accordé une aide financière d'un montant total de 29'000 F à Peace Watch Switzerland (PWS) pour son projet de protection des défenseurs et associations des droits humains au Guatemala. Pendant 36 ans, ce pays a connu une guerre civile des plus violentes. Après les accords de paix signés en 1996, il est entré dans une phase post-conflit qui perdure encore actuellement.

Grâce aux observateurs suisses volontaires qu'elle forme et mandate sur le terrain, PWS tente de dissuader les agressions à l'encontre des défenseurs des droits humains et des leaders communautaires menacés ou d'en diminuer l'intensité et la portée. Les missions sont principalement des missions d'accompagnement et de diffusion de l'information.

Partenariat Rafiki Kenya /Solférino Genève – Voyage éducatif et solidaire en août 2014

Logo de l'association SolférinoLe canton de Genève octroie une subvention de 60'000 F à Solférino, l'association des élèves de l'Ecole de culture générale (ECG) Henry-Dunant. Depuis 2011, cette association soutient la mise en place d'un centre de formation professionnelle dans une région très pauvre du Kenya. En 2014, elle prévoit de compléter les infrastructures par la construction de 5 bâtiments qui abriteront notamment la bibliothèque et des salles de cours, l'atelier de soudure, l'atelier d'électricité, des salles de réunion et de formation. La subvention allouée par l'Etat servira plus particulièrement à financer la construction du bâtiment servant aux réunions et à la formation.

La trentaine d'élèves impliqués dans ce projet participe à la recherche de fonds et de matériel. Les jeunes se rendront sur le terrain en août 2014 et prendront part à des travaux concrets.

Ce projet est réalisé en collaboration avec le Fonds jeunesse du DIP.

Prix Martin Ennals 2014 pour les défenseurs des droits humains

Logo du Prix Martin Ennals.jpgLe canton de Genève octroie à la Fondation Martin Ennals une subvention globale de 55'000 CHF pour le Prix Martin Ennals 2014. Chaque année depuis 1994, ce prix récompense des défenseurs des droits humains qui prennent quotidiennement des risques en dénonçant des violations des droits fondamentaux.

Bien souvent menacés dans leur pays d'origine, les nominé-e-s de ce prix bénéficient d'une visibilité sur la scène internationale et peuvent ainsi jouir d'un certain degré de protection. La Fondation Martin Ennals mène aussi des activités de plaidoyer qui permettent aux nominé-e-s de faire connaître leurs combats respectifs auprès d'organismes internationaux ou encore de collectivités publiques. Décerné par un jury composé de dix organismes renommés dans le domaine des droits humains, ce prix renforce toujours un peu plus la position de Genève en tant que capitale mondiale des droits humains.

Construction d'une école primaire au Togo

Logo de l'association AssikloassiLe canton de Genève accorde une subvention de 20'000 CHF à l'association Assikloassi pour son projet de construction d'une école primaire dans le village de Bédikpé, situé dans le Sud-Ouest du Togo. A Bédikpé, tout comme dans certaines autres zones rurales du Togo, les écoliers étudient dans des conditions matérielles très précaires. Durant la saison des pluies, il leur est même très difficile, voire même impossible, de suivre les cours. Le projet de l'association Assikloassi vise à pallier ce problème en construisant trois salles de classes équipées et meublées. Ceci permettra à 215 élèves et 6 professeurs de la région d'évoluer dans des conditions propices à l'enseignement. De plus, des latrines sèches respectant les normes d'hygiène seront également installées dans le périmètre de l'école. Ce projet se déroulera de manière participative en incluant les habitants dans la construction des bâtiments.

Soutien à la population du Soudan du Sud

Le Conseil d'Etat a décidé d'apporter une aide d'urgence de 144'836 francs pour soutenir les actions de Handicap international Suisse (HI) en faveur des victimes du conflit au Soudan du Sud.

Logo de Handicap InternationalLe projet permettra d'assurer l'accès aux besoins de base et spécifiques des personnes les plus vulnérables, notamment en situation de handicap ou victimes de mines, dans les camps de Juba. Si les conditions sécuritaires le permettent, HI prévoit également de déployer une équipe mobile dans des zones plus difficiles d'accès.

Sont prévus principalement des sessions de réadaptation fonctionnelle, un soutien psychosocial, la distribution de kits et d'aides à la mobilité ainsi que la sensibilisation des acteurs humanitaires à l'approche inclusive. Le projet bénéficiera à 4500 personnes.

haut de page


Février
Renforcement des capacités de journalistes en Côte d'Ivoire et au Cambodge

InfoSud – Agence de presse et réseaux médias bénéficie d'une subvention de 58'000 CHF de la part du gouvernement de Genève pour un projet de renforcement des capacités des journalistes de presse écrite dans le cadre d'un processus de démocratisation de l'information en Côte d'Ivoire et au Cambodge. L'objectif de ce projet est de sensibiliser plusieurs professionnels des médias dans ces deux pays à l'importance d'une information vérifiée et à l'ouverture des points de vue différents sur une situation, sans parti pris.

Les Hommes debout

Le canton de Genève accorde une subvention de 30'000 CHF à l'association Collectif pour les Hommes debout pour son projet artistique "Les Hommes debout". Ce projet entend restituer leur dignité aux victimes du génocide du Rwanda. En avril 2014 seront commémorés les vingt ans du génocide du Rwanda et le Collectif pour les Hommes debout organise toute une série d'événements tant au Rwanda qu'à l'international. En Suisse, les activités seront principalement concentrées entre Genève et Lausanne. À Genève, des bâches représentants des hommes et femmes debout seront notamment exposées sur la Place des Nations du 1er avril au 1er juin 2014. À Lausanne, il est notamment prévu que des images d'hommes et femmes debout soient projetées sur les façades de la Cathédrale de Lausanne le soir du 7 avril. Pour plus d'informations sur l'agenda des activités prévues en 2014: http://www.uprightmen.org/#Agenda

Convention quadriennale avec le CICR

Le Conseil d'Etat a approuvé le contrat de partenariat 2014-2017 entre l'Etat de Genève et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), assurant au CICR un soutien financier d'un montant de 4,5 millions de francs par année.

Avec ce contrat, le Conseil d'Etat réitère sa volonté de poursuivre la collaboration établie de longue date avec le CICR et définit, pour une nouvelle période de quatre ans, les modalités d'octroi de la subvention qui lui est accordée.

Le soutien du canton de Genève permettra de contribuer aux efforts du CICR visant à venir en aide aux populations affectées par des conflits, principalement dans des contextes oubliés par l'opinion publique et les médias, et donc plus difficiles à financer.

Promotion de l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant en Afrique

Le Conseil d'Etat a octroyé un montant total de 246'000 francs sur deux ans (2014-2015) à Geneva Infant Feeding Association – International Baby Food Action Network (GIFA-IBFAN) pour financer son projet de promotion de l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) au Burkina Faso, au Niger et au Gabon.

En Afrique, la morbidité et la mortalité infantile restent élevées du fait de pratiques inadéquates de l'ANJE. Le projet vise à optimiser ces dernières par l'amélioration du système d'information et de soutien aux parents. Il entend également renforcer les capacités des acteurs institutionnels et communautaires, sensibiliser les populations locales et promouvoir des politiques de l'ANJE. Sont prévues la production de matériel d'information, la tenue d'ateliers et de formations, ainsi que des activités de plaidoyer.

Formation en interprétariat communautaire en faveur des réfugiés au Kenya

Le canton de Genève a octroyé une subvention de 60'000 CHF au programme Inzone du département d'interprétation de l'Université de Genève pour son projet de formation en interprétariat communautaire en faveur des réfugiés du camp de Dabaad au Kenya.

La région limitrophe du Kenya qui borde la frontière somalienne abrite le plus grand camp de réfugiés du monde avec une population de 500'000 personnes. Les besoins de communication anglais-somalien y sont importants, notamment pour assurer le dialogue entre les ONGs actives dans le camp et les réfugiés.

Le projet formera 25 interprètes de liaison, issus du camp et de ses alentours, capables d'intervenir dans les contextes de tous les jours (santé, éducation, social…). Cette formation s'effectuera grâce à la mise en place d'une structure de E-Learning montée dans un container.

Soutien aux victimes du cyclone Phailin en Inde

Le canton de Genève a octroyé une subvention de 58'000 CHF à Caritas Suisse pour son projet de réhabilitation des conditions de vie des victimes du cyclone Phailin en Inde.

La phase d'urgence étant passée, le projet entend permettre à 1'400 ménages vulnérables de retrouver leur standard de vie d'avant le cyclone Phailin. Concrètement, Caritas Suisse prévoit de donner du bétail, de vacciner les animaux, de former des paysans, de distribuer des kits agricoles et scolaires ainsi que de construire des abris communautaires.

À la fin 2013, l'Etat d'Orissa en Inde s'est trouvé fortement affecté par le cyclone Phailin qui a inondé les terres et détruit de nombreuses habitations, aggravant ainsi les conditions de vie déjà extrêmement précaires des habitants de cet Etat.

haut de page


Janvier
Projet "Ecoles Bleues" au Burundi

Logo de l'IRHALe canton de Genève a octroyé une subvention de 45'000 CHF à l'Alliance internationale pour la gestion de l'eau de pluie (IRHA) pour son projet "Ecoles bleues", dans la province de Bubanza au Burundi.

L'objectif de ce projet est d'améliorer les conditions dans lesquelles étudient les 1'407 élèves de deux écoles au Burundi (Muyange et Mitakataka) en renforçant leur capacité d'adaptation aux changements climatiques et leur autonomie en termes d'accès aux ressources.

Plus concrètement, ce projet permettra notamment d'assurer de manière durable un accès à l'eau potable et à l'assainissement dans ces deux écoles à travers l'installation de systèmes de collecte d'eau de pluie ainsi que de latrines. Par ailleurs, l'environnement immédiat de ces deux établissements sera amélioré et des formations seront données aux bénéficiaires du projet sur les thèmes de l'hygiène, la santé, la gestion et la protection des ressources naturelles, la paix et la non-violence.

Mémoires blessées 2014, 28 janvier-15 février, Genève

Le canton de Genève, par le biais de son département présidentiel, accorde un soutien financier de 10'000 F à Saint-Gervais, le Théâtre pour l'organisation de la 6ème édition du festival « Mémoires blessées ».

Créé il y a quelques années dans le prolongement de la journée de la mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité, instituée par les états européens depuis 2002, ce festival entend sensibiliser le public à la question des mémoires passées ou contemporaines lorsqu'elles sont occultées, voire niées. Une programmation artistique de qualité et des tables rondes et conférences permettront d'aborder plusieurs thèmes dont la stigmatisation des tziganes, la construction du Nazisme, la situation à l'est de la RDC ou la lutte contre l'oppression.

http://www.saintgervais.ch

haut de page