Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

e-démarchesChanger la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questions Conditions d'utilisation

Recherchez dans:

Recherche avancée

ge.ch Démarches Organisation Thèmes Chemin de vie  
 

Instruction publique, culture et sport

21.12.2011

Cohésion sociale en milieu urbain: deux communes genevoises retenues dans un programme de la Confédération


Le Conseil d'Etat se réjouit d'apprendre que deux projets genevois ont été retenus par la Confédération pour son programme «Projets urbains – Intégration sociale dans des zones d'habitation». Il s'agit des communes de Vernier et de Versoix, qui bénéficieront durant les quatre prochaines années d'un soutien technique et financier.

Sur vingt-deux dossiers soumis, dix vont être soutenus par la Confédération et le canton concerné.

Le projet de Vernier se concentre sur le quartier des Libellules, qui figure parmi les plus défavorisés du canton. Il s'agit de profiter d'un grand projet de réhabilitation du quartier pour proposer un processus participatif destiné à accompagner les habitant-e-s à se mobiliser pour l'appropriation de leur nouvel espace de vie et des lieux qui leur sont consacrés.

Quant à Versoix, c'est le projet du quartier de la Pelotière qui a été retenu par l'Office fédéral du développement territorial. Construit au milieu des années 1990 à l'ouest de Versoix (13 400 habitants), il compte aujourd'hui 960 habitants d'origine multiculturelle, logés dans 270 logements sociaux situés sous le couloir aérien de l'Aéroport de Genève. Son affectation est réservée exclusivement au logement sans qu'aucun équipement collectif ait été prévu à l'origine. Avec l'aide des acteurs sociaux de proximité, de l'Etat de Genève et des propriétaires, la Ville de Versoix poursuit l'installation d'équipements communautaires et le désenclavement du quartier en vue d'améliorer la cohésion sociale et le cadre de vie des habitants. Par une démarche concertée de contrat de quartier, le projet «Passerelles» consolidera l'implication durable des partenaires institutionnels et des habitants.

Ces deux projets ont reçu le soutien du canton dans le cadre de la lutte contre la montée des inégalités, qui est une des priorités du programme de législature du Conseil d'Etat et qui fait l'objet d'un projet de loi «cohésion sociale en milieu urbain», en discussion au Grand Conseil.

Pour toute information complémentaire: Mehdi Aouda, secrétaire général adjoint, T. 022 546 75 72.

Télécharger


haut de page