Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

e-démarchesChanger la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questions Conditions d'utilisation

Recherchez dans:

Recherche avancée

ge.ch Démarches Organisation Thèmes Chemin de vie  
 

Instruction publique, culture et sport

5.5.2011

Projet de loi relatif à la politique de cohésion sociale en milieu urbain


Le Conseil d'Etat a adopté ce jour un projet de loi relatif à la politique de cohésion sociale en milieu urbain qui a pour but de garantir à la population un cadre de vie social, économique et environnemental de qualité sur l'ensemble du territoire cantonal.

Dans son discours de Saint-Pierre, le Conseil d'Etat a affirmé sa volonté de s'attaquer aux inégalités: «L'Etat doit enrayer la montée des inégalités et la dégradation des conditions de vie. Dans certains de nos quartiers, des concitoyens ont le sentiment de n'être plus membres à part entière de notre communauté. C'est pourquoi, une véritable politique de la ville est nécessaire».

A ce titre, la mise en place d'une politique de la ville fait partie des priorités du programme de législature.

Le Conseil d'Etat a créé une délégation à la politique de la ville composée de Madame la conseillère d'Etat Michèle Künzler, de Monsieur le Président du Conseil d'Etat Mark Muller et de Monsieur le conseiller d'Etat Charles Beer qui en assure la présidence. La délégation a souhaité associer à ses travaux les magistrates et magistrats des communes concernées, l'ACG ainsi qu'un-e représentant-e de chaque département de l'Etat. La délégation s'est réunie à cinq reprises entre octobre 2010 et février 2011 pour élaborer ce projet de loi.

Ce dernier fixe un cadre d'intervention pour l'Etat et les communes en direction des quartiers populaires frappés par de multiples inégalités sociales, économiques, etc.

Pour ce faire, il précise les objectifs de cette intervention publique ainsi que son organisation à travers un conseil de la politique de cohésion sociale en milieu urbain et un comité de coordination. Les modalités partenariales entre les communes concernées et l'Etat se déclineront dans le cadre d'une convention.

Pour ce qui est des territoires concernés, le centre d'analyse territoriale des inégalités
CATI-GE, basé à l’Université de Genève, travaille à l’élaboration des critères et indicateurs.

Pour tout complément d'information: Mehdi Aouda, secrétaire général adjoint DIP, T. 22 546 75 72.

Télécharger

Voir aussi


haut de page